Technicien études, métrés, devis

Le métier

Le technicien d’études évalue le coût d’une construction ou de sa rénovation. Afin de bien comprendre les besoins du client, il examine de près le dossier : les plans, les pièces décrivant l’ouvrage, les notes administratives et techniques… Il participe à l’élaboration de propositions en réponse aux appels d’offres. En ce sens il a un rôle clé dans la mise au point de systèmes de construction plus respectueux de l’environnement, notamment en ce qui concerne les économies de ressources (eau, énergie).

Il définit ensuite la quantité de matériaux et le matériel nécessaires (gros œuvre, couverture, menuiserie, revêtement de sol, plafond, plâtrerie…). Il en calcule le coût ainsi que celui de la main-d’œuvre. Il consulte alors les fournisseurs, compare les prix, parfois les négocie, et établit des devis.

Il rédige le cahier des charges, assure la préparation et le suivi du chantier ainsi que la gestion du budget alloué. Il peut établir le planning pour la réalisation du chantier.

Et le Technicien Méthodes ?

Le technicien ou l’ingénieur méthodes effectue les études nécessaires à la conception et la réalisation d’un projet de construction. Il intervient dès l’avant-projet en liaison avec les commerciaux. Il définit les différents éléments et équipements à l’intérieur d’une enveloppe financière donnée et propose des solutions susceptibles d’en faire varier le montant. En ce sens il a un rôle clé dans la mise au point de systèmes de construction plus respectueux de l’environnement, notamment en ce qui concerne les économies de ressources (eau, énergie).

Il choisit et définit le mode opératoire de construction en veillant au respect des règles de sécurité et d’environnement, puis établit et transmet au conducteur de travaux :

  • les moyens nécessaires en hommes (nombre, qualifications) et les plannings d’exécution,
  • les moyens nécessaires en matériels et matériaux et l’échelonnement de leur livraison.

En phase de réalisation du projet, il préconise des ajustements en fonction des contraintes du terrain, et analyse les comptes rendus des chantiers afin d’enrichir les éléments d’une base de données.

Le responsable méthodes travaille dans une moyenne ou une grande entreprise du Bâtiment ou des Travaux Publics, où il a le statut de technicien ou d’ingénieur selon l’organisation de l’entreprise. Son parcours est généralement celui d’un homme de chantier – conducteur de travaux ou géomètre – qui a évolué vers les méthodes. Polyvalent, il a une très bonne connaissance des travaux, associée à des qualités d’organisation et à un sens relationnel qui lui permet de faire adhérer ses collègues aux méthodes qu’il préconise.

Technicien études, métrés, devis

Quelle est la situation de l’emploi et les perspectives ?

Quelles sont les compétences requises ?

METREUR
Filière : TERRASSEMENT
Catégorie socioprofessionnelle : ETAM
Alias : Dessinateur, Deviseur, Projeteur, Responsable d’études de prix, Technicien d’études

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf
1
Activité
RECHERCHER LE CHIFFRE D’AFFAIRES
Tâche
Organisation et gestion de la prise d’informations
Savoir faire
  • développer et entretenir un réseau relationnel (clients, partenaires, acteurs du marché
  • lire et dépouiller les appels d’offres
  • développer les affaires à partir des chantiers
  • assurer la relation avec les partenaires et acteurs des marchés
  • répertorier et trier les opportunités ou les offres
  • évaluer et prendre en compte le niveau d’activité de l’entreprise
Tâche
Traitement des informations reçues pour décider des suites à donner
Savoir faire
  • apprécier la qualité (fiabilité) du client, de la maîtrise d’oeuvre
  • estimer l’adéquation entre les savoir-faire de l’entreprise et la technicité nécessaire
  • estimer les contraintes de délais
  • estimer les prix prévisibles (niveau de la concurrence, budget du client…)
  • évaluer les moyens à mettre en oeuvre et leur disponibilité
  • évaluer les probabilités d’obtenir l’affaire
  • avertir le client des suites choisies
2
Activité
ETABLIR LES PROPOSITIONS
Tâche
Préparation du chiffrage et production de l’état quantitatif
Savoir faire
  • discerner les manques de précision éventuels
  • trouver les sources d’informations possibles
  • prévoir dans la mesure du possible une visite du site
  • définir les orientations (techniques, méthodes, planification, variantes, …)
  • contrôler le métré
  • si besoin, demander (et obtenir) des précisions (terrain, sous-sol, contraintes diverses)
Tâche
Chiffrage
Savoir faire
  • évaluer les consommations
  • consulter les sous-traitants, les fournisseurs
  • anticiper sur les méthodes de travaux
  • calculer marges diverses
  • éventuellement choisir le mode de calcul : séries de prix, prix de revient réel
  • contrôler en comparant à d’autres affaires semblables
3
Activité
NEGOCIER
Tâche
Première argumentation et traitement des remarques
Savoir faire
  • préparer la visite chez le client
  • argumenter sans engager la négociation globale
  • écouter les observations
  • hiérarchiser et classer les informations et les remarques
  • convaincre
  • valoriser l’image de l’entreprise
Tâche
Elaboration des modifications
Savoir faire
  • reprendre les variantes possibles
  • évaluer les consommations
  • anticiper les conditions de réalisation
  • calculer marges diverses
  • confronter les variantes aux exigences notées
4
Activité
CONCLURE LE CONTRAT
Tâche
Assurer le transfert du dossier-marché aux responsables de l’exécution
Savoir faire
  • choisir le responsable d’exécution
  • mettre à jour le dossier d’étude de prix
  • assurer la passation du dossier en ménageant la satisfaction du client
  • mettre à jour le dossier d’études techniques
  • transmettre des informations commerciales, techniques, administratives, financières…
5
Activité
PREPARER
Tâche
Analyse de sols
Savoir faire
  • étudier les définitions données par le client
  • prendre connaissance des exigences du bureau de contrôle
  • effectuer un prélèvement
  • effectuer un sondage
  • analyser le prélèvement et le sondage
  • présenter le document d’analyse
  • tenir compte de l’étude géotechnique
Tâche
Etudes d’exécution : calculs et profils complémentaires
Savoir faire
  • analyser les profils types
  • prendre en compte les règles de l’art
  • établir les profils complémentaires
  • calculer les cubatures : déblais, remblais, emprunts, dépôts…
  • établir les rotations d’engins
  • soumettre les plans et profils au bureau de contrôle pour approbation
  • optimiser les distances de transport
  • tenir compte de l’étude géotechnique
  • Optimiser le réemploi des matériaux du site
Tâche
Mise au point des mouvements de terre et des modes opératoires
Savoir faire
  • décider des cadences d’exécution et des durées
  • décider des matériels
  • décider du nombre d’équipes, d’ateliers
  • établir le tableau d’ordonnancement
  • préciser la circulation des engins
  • établir les rotations d’engins
Tâche
Etablissement du calendrier prévisionnel et du budget
Savoir faire
  • comparer la réalité du chantier au détail estimatif
  • consulter les responsables d’exécution
  • établir un métré d’exécution
  • établir l’échéancier de facturation
  • établir un planning journalier
  • calculer un budget
  • vérifier les options prises auprès des partenaires
Tâche
Commande des matériaux, matériels et fournitures
Savoir faire
  • soumettre les matériaux, matériels et procédés pour accord
  • comparer les définitions du client et les références fournisseurs
  • établir une liste de fournitures (matériel et matériaux)
  • déterminer ce qui est contenu en stock et ce qui doit être commandé
  • négocier le délai, le prix
  • fixer le planning et les lieux de livraison
  • passer les commandes (confirmation écrite)
Tâche
Commande des travaux aux sous-traitants
Savoir faire
  • consulter les sous-traitants
  • analyser les offres des sous-traitants
  • contrôler le statut des sous-traitants
  • vérifier les compétences des sous-traitants (PAQ, PPSPS, assurance professionnelle, etc.)
  • comparer les offres des sous-traitants, choisir
  • négocier les conditions
  • rédiger les contrats
  • demander l’agrément du sous-traitant au maître d’ouvrage
6
Activité
CLOTURER
Tâche
Etablissement des plans de recolement
Savoir faire
  • lire les levés de détail issus du chantier
  • communiquer avec le responsable d’exécution
  • retranscrire sur plan les modifications, les détails
  • exécuter un dessin sur DAO
  • exécuter un dessin sur table
  • transmettre le dossier à un cabinet spécialisé
Tâche
Etablissement du dossier après-vente
Savoir faire
  • rassembler les plans des travaux réalisés
  • réunir les pièces administratives utiles (pièces du marché)
  • actualiser la liste des matériels et matériaux utilisés
  • actualiser la liste des sous-traitants et fournisseurs
  • rassembler les comptes-rendus, les courriers
  • sélectionner les documents d’exécution utiles
Compétences transversales
  • Contrôle qualité
  • Contrôle sécurité
  • Gestion des aléas
  • Relations dans l’équipe de travail
  • Relations externes à l’entreprise
  • Respect des délais

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf

Quels sont les diplômes existants ?

Un diplôme émane d’une autorité compétente, sous le contrôle de l’Etat, via le Ministère de l’Education Nationale ou encore de l’Enseignement Supérieur. Il conditionne l’accès à certaines professions et à certaines formations ou concours. Il reconnaît au titulaire un niveau de capacité vérifié pour l’exercice d’un métier. Glossaire des diplômes.

Ci-dessous la liste des différents diplômes :

Accès au diplôme:

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié. Ce mode de formation est privilégié dans le secteur du Bâtiment et les Travaux Publics, permettant à l’apprenant d’acquérir ou  de développer son expérience professionnelle, et à l’entreprise d’anticiper sur le recrutement de ses salariés.

Formation en statut scolaire : L’apprenant a aussi la possibilité de préparer sa certification, dans un Lycée professionnel, alors en statut scolaire A défaut d’une alternance, des stages sont cependant prévus dans le cadre de sa formation.

Formation continue :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF.

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF.

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : Toute personne, quels que soient son statut et son niveau de formation, justifiant d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut engager une démarche VAE.

Plus d’info :  www.vae.gouv.fr

Etres accompagné dans le financement de ces diplômes

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, consultez le site de Constructys , l’opérateur de compétences Construction https://www.constructys.fr

Comment obtenir un Titre Professionnel ?

Un titre professionnel est une certification professionnelle attestant que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées. Il favorise l’évolution professionnelles ou le retour à l’emploi de son titulaire.

Les titres professionnels s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une qualification professionnelle.

Ci-dessous la liste des différents titres disponibles :

Accompagner le parcours de votre futur salarié :

Formation en alternance : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié.

Accompagner la montée en compétences de vos salariés :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : Toute personne, quels que soient son statut et son niveau de formation, justifiant d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut engager une démarche VAE  Plus d’info :  www.vae.gouv.fr

La POE :  Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire.

Etres accompagné dans le financement de ces titres

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, consultez le site de Constructys , l’opérateur de compétences Construction https://www.constructys.fr/

LA certification relative aux compétences de maître d’apprentissage / tuteur

La certification relative aux compétences de Maître d’apprentissage / Tuteur a pour objectif de renforcer l’accompagnement des apprentis/alternants par une meilleure professionnalisation des maîtres d’apprentissage/tuteurs, une reconnaissance et une valorisation de leurs compétences au sein de l’entreprise par une certification officielle.