Un mémo sur la santé et la sécurité des travailleurs intérimaires

Les chefs d’entreprise du BTP peuvent avoir recours à du personnel intérimaire pour remplacer un compagnon absent ou faire face à un surcroît d’activité. C’est l’entreprise utilisatrice qui est responsable des conditions d’exécution de son travail, et par conséquent, de sa santé et de sa sécurité tout au long de la mission. 

Très mobile d’un poste à l’autre et d’une entreprise à l’autre, un intérimaire doit en permanence s’adapter à de nouveaux lieux de travail, de nouvelles activités et habitudes, et s’y adapter rapidement. Pour toutes ces raisons, il est davantage exposé aux accidents du travail.  

C’est pourquoi l’IRIS-ST a publié en janvier un mémo portant sur la santé et la sécurité des travailleurs intérimaires, destiné aux chefs d’entreprises artisanales du BTP et des métiers du paysage.

Travaux interdits, expression de besoin et préparation de l’arrivée d’un intérimaire, mentions particulières dans le contrat, accueil du salarié, formation, autorisations et habilitations, suivi médical… vous trouverez dans ce mémo les informations essentielles pour bien accompagner votre salarié intérimaire et prévenir tout problème qui pourrait être rencontré, en lien avec l’agence d’emploi.

Ce mémo est disponible sur l’appli IRIS-ST « Les mémos » ou sur le site Internet de l’IRIS-ST : www.iris-st.org