Mobilisation pour la transformation numérique et écologique en Auvergne – Rhône-Alpes

Le 7 mars, l’État et les représentants des entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics de la Région Auvergne – Rhône-Alpes (CAPEB, FFB, FRTP et SCOP-BTP) ont signé à Lyon un accord-cadre, afin de soutenir la transformation numérique et écologique du secteur.

Avec 5 objectifs prioritaires et plus de 2 M€ consacrés à de la formation ciblée, l’accord-cadre, qui court jusqu’en 2020, est ambitieux. Il vise à aider les TPE et PME notamment, dans leur transition, à sécuriser les parcours professionnels et développer les compétences des salariés bénéficiant de peu de formation, et à améliorer les conditions d’exercice du secteur.  

Les 5 objectifs :

  1. Inciter et accompagner les entreprises dans leur évolution et leur développement
  2. Accompagner les entreprises dans leur démarche d’évolution en matière organisationnelle et de ressources humaines
  3. Sécuriser les parcours professionnels et répondre aux besoins d’évolution des compétences
  4. Lutter contre la concurrence déloyale et la fraude au détachement
  5. Agir pour la prévention des risques professionnels

L’accord-cadre prévoit de mobiliser toutes les ressources régionales et nationales dans une action concertée. La DIRECCTE et Constructys seront notamment sollicités pour promouvoir des parcours d’accompagnement et de formation personnalisés, répondant aux besoins propres de l’entreprise et aux situations de travail, et pour soutenir l’évolution des RH (aide à la décision, mise en place de plans d’action, appui/conseil et coaching individuel ou collectif).

Plus de 2 M€ devraient par ailleurs être consacrés à la formation d’au moins 600 salariés des TPE et PME en particulier, dans les domaines de la transition énergétique et écologique, de la transition numérique, du pilotage et de l’organisation, des savoirs de base et de la technique.