Maçonnerie VRD : un métier qui s’ouvre aux femmes

En juin, sept femmes, âgées de 19 à 54 ans, ont démarré un parcours en alternance d’une durée d’un an, en vue d’obtenir leur titre professionnel en maçonnerie Voirie et Réseaux Divers, secteur en manque de main-d’œuvre.

La formation s’effectue au rythme d’une semaine de théorie, délivrée par l’organisme Généa Formation, filiale de l’entreprise de travaux publics Charier, et de trois jours en agence travaux au sein de cette même entreprise. Car l’objectif affiché par Charier est bel et bien de recruter ces femmes en fin de parcours, d’ici la fin de l’année. 

Ce contrat de professionnalisation, baptisé TremPlin, a été lancé en mars 2021, en partenariat avec les filiales de Charier, Généa Rh et Généa Formation, la Fondation Agir Contre l’Exclusion de Loire-Atlantique et du Morbihan, Adelis, le Service Social Interentreprise de l’Ouest (SSIO), et la Mission locale de la Presqu’Île de Guérande.

Destiné aux publics en recherche d’emploi et reconversion, il est accessible autant aux hommes qu’aux femmes. Charier souhaitait cependant mettre un coup de projecteur sur la nécessité de favoriser la complémentarité hommes/femmes dans les équipes, qu’il considère comme une richesse, en ne s’adressant qu’à des femmes pour la toute première session.