L’image du Bâtiment : Retour sur l’enquête de l’IFOP

L’enquête de l’IFOP portant sur l’image du Bâtiment auprès du grand public a été publiée. Et les résultats sont clairement positifs, vient d’être rendue publique.

83 % des Français ont une bonne image du Bâtiment, en particulier en milieu rural et chez les jeunes. Si le fait n’est pas nouveau, la progression reste constante depuis 10 ans.

Ils sont même 86 % à penser que le secteur joue un rôle moteur dans l’économie française (+ 8 points par rapport à 2013), et autant à penser qu’il est dynamique (+ 13 points). En outre, 80 % affirment qu’il offre aux jeunes des possibilités d’insertion sur le marché du travail (+ 7 points) et que c’est un secteur qui embauche (+ 23 points).

En dehors des aspects économiques, 80 % voient également le Bâtiment comme un secteur qui innove (+ 9 points). Pour 81 %, il participe à la valorisation du patrimoine (+ 5 points), et s’implique en matière de développement durable à 73 % (+ 2 points).

De l’image à l’attractivité

Bonne nouvelle : cette image positive rejaillit en partie sur l’attractivité du secteur. 44 % des Français se déclarent ainsi prêts à travailler dans le Bâtiment si l’occasion leur est donnée, jusqu’à 47 % pour la tranche des 18-35 ans. Autre fait notable : alors que 8 % de femmes seulement travaillent actuellement dans le secteur, 30 % des répondantes pourraient changer de voie pour rejoindre le Bâtiment.

Chez les actifs, les motivations tiennent au fait de pouvoir travailler collectivement avec différents corps de métier (41%), d’être fier de ses propres réalisations (35%), d’exercer un métier qui a du sens (30 %), dans un secteur innovant (30%).

Pour ceux qui n’envisagent pas de rejoindre le secteur en revanche, les freins tiennent aux conditions de travail et au niveau des salaires jugé insuffisant. Particularité : les diplômés du supérieur ne savent généralement pas que le secteur recrute à leur niveau de compétences !

Et l’avenir dans tout ça ? 

87 % des Français considèrent le Bâtiment comme un secteur d’avenir, pour sa capacité à créer des emplois et sa contribution à la transition énergétique.

Ainsi 64 % estiment que l’impact de ses activités sur l’environnement est positif, et ils sont 83 % à souhaiter que les pouvoirs publics s’appuient sur le secteur pour lutter contre le changement climatique.

Autres domaines où le Bâtiment a un rôle fort à jouer selon eux : le développement économique local (87 %), la prospérité du pays (84 %), la cohésion sociale (79 %).