Les secteurs du Bâtiment et des Travaux Publics s’engagent

Les représentants des secteurs du Bâtiment et des Travaux Publics ont signé le 5 janvier des chartes d’engagements avec l’État. Celles-ci visent à favoriser la reprise d’activité, l’emploi et la formation professionnelle, appuyés par le plan de relance.

Le Bâtiment s’engage à maintenir un même niveau d’effectifs d’apprentis en 2021  – ceux-ci ayant connu en 2020 une hausse de 5 % par rapport à 2019 – et à mobiliser les entreprises pour que chaque apprenti ait une mission d’ici fin février. L’opération 15 000 bâtisseurs, démarche qui consiste à recruter des personnes issues des quartiers de la politique de la ville, devrait également être reconduite. Des efforts seront par ailleurs faits pour encourager la mixité et l’entreprenariat au féminin dans l’artisanat.

Dans les Travaux Publics, l’objectif est d’embaucher 50 000 personnes d’ici 2022 et d’augmenter de 50 % le nombre d’apprentis. Ceux-ci passeraient ainsi de 8 000 en 2019 à 12 000 en 2022. Les TP se sont également engagés à évaluer leur empreinte carbone et à présenter un plan d’investissement dans les infrastructures. 

Les chartes prévoient une clause de revoyure au 31 mars, afin d’adapter et de compléter les dispositifs en fonction des besoins.