La construction du premier bâtiment autonome de France officiellement lancée à Grenoble

Grenoble accueillera le premier bâtiment autonome de France au sein de son EcoCité Presqu’Île. La première pierre de cet ensemble de 62 logements d’un nouveau genre a été posée le 15 octobre.

Il s’agit du premier bâtiment qui sera construit selon le concept ABC :

  • A pour Autonomous : autonome en énergie (électricité, chaleur, etc.), en eau, jusqu’à 70 %, avec une attention particulière portée à la gestion des déchets, ce bâtiment à énergie positive (BEPOS) sera pleinement intégré à son environnement naturel et proposera des solutions de production d’énergies renouvelables, de stockage (ferme et voiles photovoltaïques) et de maîtrise de la consommation (eaux de pluie collectées et traitées pour l’alimentation des logements en eau potable ; eaux usées et grises collectées et traitées pour l’arrosage de jardins partagés et toilettes) ;
  • B pour Building : les méthodes de construction privilégieront l’optimisation économique, intégrant une part de standardisation pour construire plus vite, tout en garantissant un niveau de qualité élevé ;
  • C pour Citizens : le concept place l’habitant au cœur de l’ouvrage et l’associe à la démarche, afin de répondre au mieux à ses attentes et aux évolutions de la société (modularité des espaces, mutualisation d’équipements, systèmes d’information et pilotage, etc.).

Le calendrier

Le partenariat de recherche, développement et innovation pour la réalisation de ce bâtiment inédit en France avait été signé entre la Ville de Grenoble et Bouygues Construction le 22 janvier 2014.

Le chantier a démarré en juillet 2018 et s’achèvera en 2020.

Une 40aine de personnes sera présente en permanence sur le chantier, dont 75 % issues d’entreprises locales. Le bâtiment sera ensuite expérimenté durant 5 ans, de 2020 à 2024, sous l’œil attentif des partenaires du projet, afin d’obtenir un retour d’expérience des plus précis.