Journée de la prévention – 26/03 : Save The Date!

La Journée de la prévention 2020 aura lieu le 26 mars prochain. Les risques mis en avant cette année : le travail en hauteur et le risque électrique. Pour participer, contactez dès à présent l’antenne départementale de la Fédération française du Bâtiment dont vous dépendez.

Vous êtes chef d’entreprise et vous souhaitez sensibiliser vos salariés et vos apprentis aux risques sur les chantiers ? La Journée de la Prévention, organisée chaque année depuis 2008, est une occasion à ne pas manquer.

Pour participer, il vous suffit de contacter l’antenne départementale de la Fédération française du Bâtiment dont vous dépendez. Elle s’occupera de l’organisation de cette journée dans vos emprises et sur vos chantiers, en coordination avec vous, et en partenariat avec l’OPPBTP, le SIST BTP et l’Assurance Maladie-Risques professionnels. Des préventeurs se rendront sur place pour animer la journée et échanger avec vos équipes.

Pour note, l’organisation de cette journée de prévention est valorisable dans le plan d’actions de votre document unique.

Zoom sur les thèmes du Travail en hauteur et risque électrique

Les chutes de hauteur sont la principale cause d’accidents graves dans le BTP et la deuxième cause d’accident du travail dans la profession. Elles représentent 17 % des accidents avec arrêt et occasionnent 27 % des incapacités temporaires dans le BTP.

Alors que depuis dix ans le nombre d’accidents du travail dans le BTP baisse de façon significative, ce n’est pas encore le cas pour les accidents liés aux chutes de hauteur. Une campagne de sensibilisation et un site Internet dédié ont d’ailleurs été lancés en 2019 par les pouvoirs publics sur la thématique « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur ». La Cnam a également déployé un programme prioritaire de prévention des chutes dans le BTP à destination des maîtres d’ouvrage.

Quant au risque électrique, il est omniprésent sur un chantier. C’est aussi et surtout un danger invisible. Si des formations et des habilitations sont aujourd’hui obligatoires, il n’en demeure pas moins que la prévention, en rappelant et en rendant plus visibles ce risque, contribue également à la sécurité des personnes sur les chantiers.