logo-iphone

logo

Dans le cadre du Programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE), des calepins numériques sont régulièrement publiés, à destination du personnel de chantier.

Règles de l’art, bonnes pratiques d’exécution et dispositions essentielles des documents de référence sont au menu. Ces dernières sont présentées de manière illustrée pour faciliter leur appropriation sur le terrain.

26 calepins ont d’ores et déjà été publiés, dont le dernier en février sur les pompes à chaleur double-service destinées au chauffage et à la production d'eau chaude sanitaire en habitat individuel neuf ou rénové.

Vous êtes artisan en Auvergne - Rhône-Alpes ? Passionnés de rénovation et de restauration de bâti ancien, d’ouvrages ou de bâtiments représentant la richesse historique régionale ? Vous souhaitez promouvoir votre expertise auprès des maîtres d’œuvre, de vos clients ou des jeunes afin de les attirer vers vos métiers ? Alors les Trophées des artisans du Patrimoine et de l’Environnement sont faits pour vous !

Vous avez jusqu’au 1er juin pour déposer votre dossier et faire reconnaître vos savoir-faire et vos talents en matière de restauration de bâtiments et de respect de l’environnement.

La charte commune « Engagé pour FAIRE » a été signée le 4 avril dernier par 137 professionnels, pour une durée de trois ans.

Elle s’inscrit dans le cadre du dispositif «  FAIRE », qui vise à accompagner les particuliers dans leurs projets de rénovation énergétique. Plus largement, il s’agit d’amener la France à atteindre les objectifs du Plan Climat - neutralité carbone à l’horizon 2050 -, et ceux du Plan de rénovation énergétique des bâtiments - d’accélération et de massification des opérations pour un parc immobilier entièrement BBC à la même échéance.

C’est le thème du dernier mémo Santé d’IRIS ST. Il est consacré aux vibrations dans l’ensemble du corps, dans les mains et les bras notamment, et à leurs répercussions sur la santé et la sécurité des travailleurs.

Les 41 membres de l’Equipe de France des Métiers, sélectionnés pour participer à la 45e WorldSkills Competition, avaient débuté en mars leurs stages de préparation physique et mentale. La dernière session aura lieu du 30 juin au 6 juillet au Temple-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne.

Objectif : utiliser les techniques du sport de haut niveau pour développer le potentiel des participants. Optimiser leur concentration, gérer leur stress, gagner en régularité et en performance sont au cœur de la préparation, en vue d’améliorer leur potentiel de progression et renforcer leur organisme. Portés par les valeurs d’esprit d’équipe, de rigueur et de dépassement de soi, ces stages les amèneront à donner le meilleur d’eux-mêmes jusqu’à la compétition finale.  

Si vous ne vous l’êtes pas encore procuré, rendez-vous sur le site d’Education permanente pour vous procurer le hors-série du CCCA-BTP : l’apprentissage dans le BTP, une expertise en action

Il y est question de politiques de formation, de certification professionnelle, de la place des formateurs dans les CFA, des enjeux de la transition écologique et environnementale, de prévention des risques, de mobilité européenne, de ruptures de contrats d'apprentissage ou encore de la formation des femmes dans les métiers de la construction.

La date limite de dépôt des candidatures aux Trophées de la Construction 2019 est fixée au 15 avril. Les candidats doivent présenter des chantiers ou réalisations à caractère innovant, qui auront été mis en œuvre en France ou au Benelux, entre 2017 et le 15 avril 2019.

L’événement est organisé par Batiactu, en partenariat avec SMABTP et les Trophées sont attribués par un jury composé d’experts représentant les différents corps de métiers de la Construction et de journalistes spécialisés.

Le palmarès sera rendu public le 10 septembre prochain.

Les catégories

Les Travaux Publics auront besoin de 252 000 permanents en 2025. Pour parvenir à l’objectif, 30 000 personnes par an devront être recrutées, alors que d’ici là, 4 400 salariés devraient prendre leur retraite chaque année.

Eléments de contexte particulièrement relevés dans les études :

- Le danger de vieillissement du secteur : si la baisse tendancielle du nombre de jeunes exerçant dans les TP se poursuit, la part des plus de 55 ans devrait dépasser celle des moins de 30 ans en 2025.

Le recrutement et la formation des jeunes restent donc plus que jamais essentiels, avec 14 000 jeunes à recruter par an, et une augmentation de plus de 50 % de jeunes à former, d’ici 2025.

 - La diffusion du numérique : technologies et procédés de fabrication arrivant à maturité, le numérique devrait se diffuser davantage dans les organisations et les métiers, entraînant un renouvellement profond de la conduite des chantiers.

Vous avez jusqu’au lundi 8 avril pour découvrir l’expo Be Cap à Clermont-Ferrand, un projet porté par la Capeb du Puy-de-Dôme.

Photographie, peinture, musique, stylisme, sculpture… chacun des 8 artistes présents apporte, à sa manière, un regard original et moderne sur le Bâtiment et ses métiers. Des œuvres qui traduisent l’avenir, la dimension humaine et technique du secteur, la force de sa jeunesse ou encore sa féminisation.

Le 7 mars, l’État et les représentants des entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics de la Région Auvergne – Rhône-Alpes (CAPEB, FFB, FRTP et SCOP-BTP) ont signé à Lyon un accord-cadre, afin de soutenir la transformation numérique et écologique du secteur.

Avec 5 objectifs prioritaires et plus de 2 M€ consacrés à de la formation ciblée, l’accord-cadre, qui court jusqu’en 2020, est ambitieux. Il vise à aider les TPE et PME notamment, dans leur transition, à sécuriser les parcours professionnels et développer les compétences des salariés bénéficiant de peu de formation, et à améliorer les conditions d’exercice du secteur.  

La 10e Journée de la Prévention aura lieu jeudi 28 mars. Le thème cette année : poussières et risque chimique. 

La réglementation européenne se renforce et les poussières de silice cristalline seront bientôt classées cancérogènes en France. Les poussières générées sur les chantiers comme dans les ateliers ne sont donc pas à prendre à la légère.

Vous souhaitez tout savoir sur les très petites entreprises (TPE) et les entreprises artisanales dans le BTP ? Rendez-vous sur le tout nouvel outil accessible depuis le site de l’Observatoire : http://zoom-artisanat-petites-entreprises.metiers-btp.fr

Vous retrouverez dans ce « Zoom sur l’artisanat et petites entreprises du Bâtiment » l’essentiel des chiffres-clés, présentés au travers de 3 thématiques : l’activité, l’emploi et la formation. Dans chacune de ces thématiques, plusieurs filtres sont disponibles, afin d’affiner les résultats.

Les Journées de la Construction se tiendront les 10, 11 et 12 avril prochains. Organisées cette année par la Capeb nationale et la Capeb des Alpes-Maritimes, elles se tiendront à Nice Acropolis. 5 000 visiteurs y sont attendus.

20 regroupements d’entreprises artisanales du Bâtiment, certifiées RGE Eco Artisan et/ou rénovateur BBC, accompagnés d’auditeurs BBC et de conseillers Habitat & Energie, se sont mobilisés sur l’ensemble du territoire normand les 1 et 2 mars derniers, à l’appel de la Capeb Normandie et des Capeb départementales.

Objectif des Journées Eco Artisan Rénovateur BBC : apporter toute l’aide nécessaire aux particuliers envisageant d’effectuer des travaux de rénovation de leur logement (économies d’énergie, confort, etc.). Une opération bienvenue au vu des enjeux de massification de la rénovation dans la région.

Entreprises du Bâtiment, vous avez jusqu’au 29 mars pour déposer votre dossier et concourir dans la catégorie « Démarches Santé innovantes ».

Le 7e colloque national « Défis Bâtiment Santé » se tiendra le 4 juillet prochain à Paris, au siège de SMABTP. Depuis 2011, ces colloques se donnent comme objectif de faire progresser la prise en compte des enjeux de santé dans le Bâtiment, et mettent en lumière les meilleures innovations en la matière, par le biais des Trophées Innovation Bâtiment Santé. 

La première des quatre catégories des Trophées, « Démarches Santé innovantes » peut vous intéresser. Celle-ci récompense en effet tous types d’opérations ayant intégré des enjeux de santé, qu’il s’agisse d’actions de sensibilisation auprès du public et/ou d’acteurs du bâtiment, ou de prise en compte de la santé dans la réalisation de bâtiments, publics ou privés, tertiaires ou logements.

Vous êtes concernés ? Alors à vous de jouer !

Les premières prépa apprentissage, dispositif prévu par la loi Avenir professionnel, ouvriront leurs portes le 1er mars. Le CCCA-BTP fait partie des lauréats de l’appel à projets lancé par le Gouvernement en novembre 2018, marque de la longue tradition et expérience du secteur en matière d’apprentissage.  

Le dispositif des « prépa apprentissage » a pour objet de proposer à des jeunes peu qualifiés des parcours de découverte des métiers, afin de bâtir ou de confirmer leur projet professionnel, par le biais de l’apprentissage. Il pourra également permettre de les accompagner pour améliorer leurs connaissances de base, leurs compétences relationnelles et leur savoir être.

 Plus de 15 700 recrues dans le BTP : l’opération « 15 000 bâtisseurs », lancée en juillet 2018 dans le cadre du Plan d’investissement Compétences 2018-2022 (PIC)*, est un succès. Une bonne nouvelle pour le BTP, qui peine à recruter !

Le CCCA-BTP a présenté en janvier les résultats de l’étude lancée en novembre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 6 490 apprentis : « Les jeunes et l’innovation dans le BTP ».

7 jeunes sur 10 sont convaincus que c’est à leur génération de porter l’innovation dans le BTP, une conviction renforcée chez les 19-22 ans (à 73 %) et chez les apprentis en BTS (90 %).

Les 3 innovations les plus utiles pour les répondants ? Le BIM à 37 %, les objets connectés à 36 % et les impressions 3D à 32 %. Viennent ensuite les outils de réalité virtuelle ou augmentée à 25 %, les robots à 24 % puis les drones à 21 %. Commande numérique, exosquelette ou gestion technique du bâtiment sont plus rarement cités et arrivent en fin de classement.

Selon le baromètre publié le 8 janvier par l’agence d’intérim en ligne MisterTemp’, le BTP pourrait bien être le premier secteur créateur d’emplois en France en 2019.

Avec 3 900 postes proposés sur les 12 000 annonces analysées par MisterTemp’ en novembre 2018, le BTP représente 32,5 % des offres d’emploi et se place au niveau national devant la logistique et le transport et l’hôtellerie-restauration.

De créateur à recruteur

La demande porte notamment sur des profils polyvalents, tels que les ouvriers du BTP, et spécialisés, avec nombre de plaquistes, câbleurs, électriciens, tuyauteurs ou conducteurs d’engins de chantier recherchés. Mais si les offres d’emploi sont bel et bien présentes, trouver la main d’œuvre qualifiée n’est pas une mince affaire pour les entreprises, qui peinent encore à recruter.

Le 13 février, les industriels du BTP signeront avec les ministres de la Transition écologique et solidaire, de l’Économie et des Finances, et du Logement, le contrat instituant le comité stratégique de filière « Industries pour la Construction ».

Les comités stratégiques de filière (CSF), au nombre de 18, ont pour mission d’identifier les enjeux-clés de chaque filière et les engagements entre l’État et les industriels pour la faire progresser, d’élaborer des actions-phares et de suivre leur mise en œuvre.

En 2018, l’Association française des industries des produits de constructions (AIMCC) a été désignée animatrice de la démarche et du futur Comité des Industries pour la Construction par EGF-BTP, représentant les entreprises du Bâtiment, Routes de France pour les entreprises de travaux publics et Syntec pour l’ingénierie. Depuis lors, le travail pour répondre aux nombreux défis qui attendent les industriels du secteur (transitions écologique, numérique, compétitivité, lutte contre l’ubérisation, etc.) s’est amplifié.

Plusieurs priorités ont d’ores et déjà été définies :