Couvreur

Le métier

Le couvreur réalise ou répare les toitures des immeubles collectifs ou des maisons individuelles. Il intervient après la mise en place de la charpente afin de permettre aux autres corps d’état d’achever leur travail à l’abri des intempéries. Le couvreur peut aussi effectuer la pose de l’isolation thermique sous le toit, la mise en œuvre de fenêtres de toit ou l’installation de capteurs solaires sur le rampant. Il peut également accomplir des travaux de restauration : clochers d’églises, dômes de monuments historiques…

A partir d’un plan, il prépare la surface à couvrir. Il fixe sur la charpente les supports des matériaux de couverture : tuiles de terre cuite ou de béton, ardoises, aluminium, zinc, bardeaux…. Il calcule au centimètre près la position des éléments de couverture l’un sur l’autre en fonction de la pente du toit. Il utilise des crampons, des crochets, des vis ou des clous pour fixer la couverture. Il scelle les matériaux et effectue des raccords à l’aide de mortier ciment, chaux et sable. Il assure également la pose de gouttières, de lucarnes et des abergements de cheminée. Tout cela, bien sûr, après avoir posé des échafaudages et les dispositifs de sécurité qui les accompagnent.


Couvreur
© FFB

Quelle est la situation de l’emploi et les perspectives ?

Quelles sont les compétences requises ?

COUVREUR
Filière : COUVERTURE
Catégorie socioprofessionnelle : OUVRIER

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf
1
Activité
STOCKER, MANUTENTIONNER
Tâche
Réceptionner et décharger les matériaux livrés
Savoir faire
  • s’assurer de la conformité de la livraison en quantité et en qualité
  • faire des réserves si nécessaire
  • viser et restituer le bon de livraison
2
Activité
POSER LES SUPPORTS DE COUVERTURE
Tâche
Préparation des supports de couverture (liteaux, voliges, panneaux, etc.)
Savoir faire
  • contrôler l’état des éléments
  • découper et façonner les supports
  • effectuer des relevés de cotes
  • élinguer, manutentionner
Tâche
Prévoir la pose d’ancrage pour fixer des lignes de vie en vue de favoriser les interventions futures
Savoir faire
  • identifier le système d’ancrage
  • déterminer l’écartement entre support
  • fixer les pattes, crochets, éléments sur lesquels sont fixés les lignes de vie et EPI
  • appliquer les normes et règlementations en vigueur pour les lignes de vie
3
Activité
REALISER LES TRAVAUX D’ISOLATION THERMIQUE ET PHONIQUE DE LA TOITURE PAR L’EXTERIEUR
Tâche
Poser l’isolant sur les parois verticales (bardage)
Savoir faire
  • connaître les systèmes de fixation des isolants utilisés sur les parois verticales
  • fixer les isolants sur les murs verticaux dans le respect des prescriptions techniques
  • fixer les éléments de fixation de la structure du bardage
4
Activité
TRACER
Tâche
Traçage des alignements de tuiles, ardoises, etc.
Savoir faire
  • lire les plans de pose
  • matérialiser une réservation, une ouverture
  • mesurer les distances au décamètre
  • tracer un retour d’équerre à partir d’un point sur un alignement
  • utiliser les instruments de mesure
Tâche
Traçage des éléments de couverture (canalit, tuiles, ardoises, etc.)
Savoir faire
  • prendre et vérifier des mesures
  • réaliser un calepinage
  • tracer les éléments
  • étalonner les matériaux et tracés
5
Activité
MONTER LA COUVERTURE
Tâche
Pose et assemblage d’une couverture en longues feuilles (zinc, cuivre, acier inoxydable ou galvanisé)
Savoir faire
  • lire le plan de pose
  • repérer les difficultés spécifiques de pose (noues, contrepentes, etc.)
  • contrôler l’état du support et des éléments
  • identifier le point de départ de la couverture
  • fixer des éléments en métaux ferreux au support (clouer, crocheter, boulonner, riveter, etc…)
  • fixer des éléments en métaux non ferreux (poser une patte fixe ou coulissante, sertir, riveter)
  • mettre en place les pattes et les tasseaux, clouer
  • executer les joints ou liaisons de feuilles (joints sur tisseaux, joints debouts…)
  • fixer les couvre-joints
  • poser les fenêtres de toiture
  • poser les éléments de couverture proprement dits sur les supports
  • découper et façonner les éléments de couverture pour les ajuster à la demande (noues, arêtiers, rives, faîtages, etc…)
  • souder à l’étain (zinc, plomb, cuivre)
Tâche
Pose et fixation du support sur charpente bois (liteaux, voliges, etc…)
Savoir faire
  • calculer les pureaux
  • tracer les lignes
  • identifier le système de fixation
  • calculer l’écartement entre les supports
  • poser et fixer le support de couverture sur la charpente (clouer, agrafer, visser, tirefonner, etc…)
  • vérifier les niveaux et les équerrages
  • définir l’emplacement des pattes, des tasseaux
  • tracer l’emplacement des pattes et des tasseaux sur supports bois (liteaux, voliges, quartons, etc…)
  • fixer les pattes et les tasseaux
  • réaliser des travaux de lattage, pose de voliges et panneaux
  • prévoir des liteaux intermédiaires ou des voliges sur les rives saillantes, noues, arêtiers
Tâche
Pose et fixation d’une couverture en ardoise naturelle, en ardoise synthétique ou en tuiles plates
Savoir faire
  • détecter les difficultés spécifiques de pose (noues, contrepentes, brisures d’angle, etc)
  • poser les éléments pour réaliser une couverture à pureau entier, à claire voie ordinaire ou à claire voie développée
  • réaliser les ventilations (tuiles chatière, tuiles à douille, crochets garde-neige)
  • réaliser les rives, faîtages, arêtiers et noues
Tâche
Pose et fixation du support sur charpente métallique (liteaux, voliges, panneaux, etc.)
Savoir faire
  • identifier le système de fixation (boulons, équerres, etc.)
  • calculer l’écartement entre les supports
  • poser et fixer le support de couverture sur la charpente (agrafer, visser, tirefonner, etc…)
  • vérifier les niveaux et équerrages
  • calculer les pureaux
  • tracer les lignes
  • définir l’emplacement des pattes, des tasseaux
  • tracer l’emplacement des pattes et des tasseaux sur supports métalliques (cornières acier, T, U, etc…)
  • fixer les pattes et les tasseaux
  • réaliser des travaux de lattage, pose de volige et panneaux
Tâche
Mise en place du complexe isolant en toiture (polyuréthane, polystyrène, isolant naturel…)
Savoir faire
  • lire les plans et notices techniques
  • organiser et approvisionner le chantier avec le matériau d’isolation
  • mettre en oeuvre la barrière d’étanchéité à l’air et à la vapeur et s’assurer érifier les recouvrements nécessaires
  • poser et fixer l’isolant en soignant les liaisons entre les panneaux
  • poser le film sous toiture
  • fixer les lattes et contre lattes sur le panneautage ou le voligeage
  • respecter les prescriptions de l’avis technique du procédé et des matériaux utilisés
  • poser les éléments de couverture prévus
Tâche
Mise en place de panneaux de toit à liteau intégré
Savoir faire
  • lire les plans et notices techniques
  • approvisionner le chantier
  • utiliser les moyens de manutention et de mise en oeuvre des panneaux
  • positionner les panneaux sur la charpente et les fixer
  • assurer les liaisons entre les panneaux en assurant la continuité de l’isolation
Tâche
Réalisation d’une couverture en matériaux régionaux (lauzes, chaume, bardeaux de bois, lave, etc.)
Savoir faire
  • mettre en oeuvre les modes opératoires propres à chaque matériau
  • poser les éléments de couverture
  • assurer l’étanchéité
Tâche
Pose et fixation d’une couverture en plaques ondulées ou nervurées
Savoir faire
  • percer, découper les angles des plaques en onglet
  • assurer l’étanchéité par recouvrement des plaques
  • poser et fixer les plaques avec des tire-fond
  • effectuer les découpages et des façonnages complexes des éléments de couverture (cheminée, fenêtre de toiture, etc.)
  • poser et fixer les éléments préfabriqués
Tâche
Pose d’une toiture végétalisée
Savoir faire
  • choix du système de végétalisation et des modes de mise en oeuvre
  • vérification de la qualité du support
  • pose de l’isolant adapté au système de végétalisation mis en oeuvre
  • pose du complexe d’étanchéité dans le respect des règles de mise en oeuvre
  • pose du film géotextile de protection du support
  • pose du matériau de drainage
  • réalisation des liaisons avec les orifices d’évacuation et/ou avec les gouttières
  • pose du substrat de culture ou des rouleaux prévégétalisés
  • réalisation des plantations
Tâche
Pose et fixation d’une couverture en tuiles à emboîtement (terre cuite ou béton)
Savoir faire
  • disposer les tuiles sur les liteaux
  • fixer la tuile sur le liteau
  • utiliser le matériel adéquat pour découper les tuiles (coupe-tuiles, disqueuse, etc.)
  • bâtir les tuiles de faîtage et de rive au mortier maigre ou à sec sur closoir ventilé
Tâche
Pose et fixation d’une couverture en tuiles canal sur voligeage, liteau ou canalit
Savoir faire
  • respecter les modes opératoires spécifiques à la pose sur volige, liteaux ou canalit
  • identifier le point de départ de la couverture (pose sur voliges bois)
  • poser les tuiles en respectant leur recouvrement et l’alignement des rangées
  • réaliser un chevêtre
  • couper les tuiles à l’aide d’outils appropriés
  • effectuer des découpages et des façonnages complexes des éléments de couverture (cheminée, fenêtre de toiture, etc.)
  • identifier le système de fixation (mortier, colle, etc.)
  • bâtir les tuiles de rive au mortier
  • bâtir les tuiles de faîtage au mortier ou à sec sur cloisoir en assurant une parfaite étanchéité
  • talocher les joints à l’éponge et nettoyer l’ouvrage
Tâche
Réalisation d’une couverture en bardeau bitumé
Savoir faire
  • réaliser le lignage des rangées au bleu à tracer
  • assurer l’étanchéité en enduisant la sous face des bardeaux au mastic bitumineux
  • poser et fixer les matériaux (clous, agrafeuse pneumatique, etc)
  • réaliser les arêtiers en bardeaux pliés (chauffés et collés)
6
Activité
POSER DES BARDAGES
Tâche
Poser le bardage (tuiles, bacs acier, ardoises, fibre de bois, verre ..)
Savoir faire
  • connaître les matériaux utilisés et les avis techniques correspondants
  • maîtriser les outils nécessaires à la pose et des équipements utilisés
  • mettre en oeuvre le bardage selon les préconisations de pose et le contexte du chantier
  • poser l’ossature sur les parois recevant le bardage dans les règles fixées par le fabricant
  • poser le pare pluie sur l’isolant
  • fixer le bardage sur l’ossature (tuiles, bacs acier, ardoises, fibre de bois, verre ..) dans le respect des recouvrements et encastrements
  • assurer les finitions autour des points singuliers (angles, menuiseries, arrêts de revêtements, bas de façade,…)
7
Activité
INSTALLER DES SYSTEMES SOLAIRES THERMIQUES
Tâche
Installation d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI)
Savoir faire
  • Respecter les DTU et Prescriptions fabriquants
  • fixer les capteurs solaires sur leur support
  • façonner et assembler les tuyauteries (soudage, brasage, raccords)
  • Installer les accessoires (Circulateur, clapets AR, vannes, sondes)
  • Rincer et remplir le circuit (eau glycolée si besoin)
  • participer à la mise en service de l’installation
  • contrôler l’étanchéité des installations hydrauliques.
  • contrôler l’étanchéité des traversées intérieur/extérieur (capteurs sur toiture, terrasse ou paroie verticale)
Tâche
Installation d’un Système Solaire Combiné (SSC)
Savoir faire
  • Consulter et respecter les DTU et prescriptions fabriquants
  • Fixer des capteurs solaires en toiture, terrasse, sol ou paroie verticale
  • façonner et assembler les tuyauteries
  • raccorder au circuit d’alimentation du plancher chauffant ou radiateur basse température avec appoint
  • Assurer l’étanchéité des installations du système et des traversées
  • Participer à la mise en service et au réglage des installations
8
Activité
INSTALLER DES SYSTEMES SOLAIRES PHOTOVOLTAÏQUES
Tâche
Pose des panneaux photovoltaïques selon le plan d’exécution
Savoir faire
  • Respecter les procédures de sécurité des travaux en hauteur
  • Poser les ancrages et structures
  • Réaliser l’étanchéité des installations et des traversées (zinc, tuiles, ardoises)
  • Pose des modules selon le système (surimposition, chassis, tuiles)
  • Préparer le raccordement électrique de l’installation
  • Réaliser les finitions en respectant le travail des autres corps d’état
9
Activité
REALISER DES RACCORDEMENTS D’ETANCHEITE
Tâche
Réalisation des étanchéités courantes (arêtiers, noues, conduits de cheminée, faîtages, etc.)
Savoir faire
  • manipuler les différents matériaux d’étanchéité
  • découper le zinc (cuivre, plomb) pour réaliser les différents éléments de couverture (souches de cheminée, noues, chenau
  • façonner le matériau selon le type de toiture (tuile mécanique, canal, ardoise, etc.)
  • utiliser une plieuse d’atelier ou de chantier
  • réaliser des faîtages, noues, chenaux, solins en zinc ou en cuivre
  • réaliser les abergements autour des différents ouvrages
  • poser des éléments préfabriqués (conduit de cheminée, etc)
  • utiliser et entretenir le matériel spécifique
Tâche
Réalisation des étanchéités particulières (capteur solaire, fenêtre de toiture, cheminée, VMC, circulations,…)
Savoir faire
  • poser des éléments préfabriqués (fenêtre de toiture, etc)
  • découper le matériau pour l’ajuster à l’élément à étancher
  • réaliser des soudures pour assembler les éléments
10
Activité
REALISER LES OUVRAGES D’EVACUATION DES EAUX
Tâche
Pose d’ouvrages de recueil et d’évacuation des eaux (gouttières, chénaux, noues, tuyaux de descente)
Savoir faire
  • définir l’emplacement des pattes de fixation en respectant une pente suffisante
  • cheviller et visser les fixations (crochets)
  • tracer, couper et souder les accessoires (fonds ou talons, joints de dilatation naissance, etc.)
  • poser et souder les éléments préfabriqués en zinc ou en PVC (gouttières, chenaux, tuyaux de descente)
  • régler et vérifier les écoulements
  • habiller un chénau en zinc ou en plomb
  • réaliser des soudures à l’étain (zinc, plomb, cuivre)
  • réaliser un joint de dilatation ou un ressaut
  • décaper, assembler et coller le PVC
  • tracer le positionnement des descentes d’eaux pluviales sur la façade
  • tracer et couper les éléments de descente des eaux
Tâche
Installation d’un système de récupération des eaux pluviales
Savoir faire
  • installer le dispositif de dérivation des eaux pluviales vers le réservoir
  • poser et fixer le réservoir sur son support
  • raccorder le réservoir au réseau de distribution des eaux pluviales
11
Activité
MODIFIER – REPARER
Tâche
Remise en état d’une couverture
Savoir faire
  • identifier le type de couverture existant
  • constater l’état de la toiture sur le site
  • respecter les exigences techniques et esthétiques suivant les zones classées
  • assurer le nettoyage de la toiture, avec ou sans dépose de matériaux
  • effectuer des tests permettant d’identifier et localiser la cause des désordres signalés (infiltrations, condensation)
  • prévoir le bachage éventuel
  • découvrir successivement les parties de la toiture et stocker les éléments récupérables
  • identifier et changer les éléments défectueux (support, couverture)
  • procéder éventuellement au remplacement de génoises ou ouvrages de bas de pente endommagés
  • associer des matériaux existant avec des matériaux de même nature ou de nature différente (support, couverture, isolant)
  • refaire les abergements (cheminées, chassis…)
  • réaliser les faîtages, rives, arêtiers, etc.
  • réaliser les joints et nettoyer les génoises (couverture en tuiles)
  • évacuer les gravats en toute sécurité (goulotte, treuil, etc.)
  • réaliser le contrôle visuel et esthétique de la réparation
Tâche
Traitement des déchets de découverture
Savoir faire
  • identifier la nature des déchets de découverture
  • orienter le traitement des déchets vers la bonne filière de traitement
  • dépose et confinement des déchets de découverture dans le respect de la règlementation (amiante non friable,…)
12
Activité
CLOTURER
Tâche
Repli du chantier : engins, carburants, restes de matériaux, déchets, cabanes de chantiers
Savoir faire
  • contrôler, nettoyer l’outillage, le matériel, les engins
  • procéder au nettoyage de la couverture (balayage, brossage, lavage)
  • démonter les structures porteuses et les dispositifs de sécurité
  • inventorier les approvisionnements restants
  • nettoyer le chantier et remettre en état les abords
  • retirer les goulottes ou moyens d’évacuation des gravats
  • organiser et réaliser le retour des moyens matériels
Compétences transversales
  • Contrôle qualité
  • Contrôle sécurité
  • Gestion des aléas
  • Relations dans l’équipe de travail
  • Relations externes à l’entreprise
  • Respect des délais

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf

Quels sont les diplômes existants ?

Un diplôme émane d’une autorité compétente, sous le contrôle de l’Etat, via le Ministère de l’Education Nationale ou encore de l’Enseignement Supérieur. Il conditionne l’accès à certaines professions et à certaines formations ou concours. Il reconnaît au titulaire un niveau de capacité vérifié pour l’exercice d’un métier. Glossaire des diplômes.

Ci-dessous la liste des différents diplômes :

Accès au diplôme:

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié. Ce mode de formation est privilégié dans le secteur du Bâtiment et les Travaux Publics, permettant à l’apprenant d’acquérir ou  de développer son expérience professionnelle, et à l’entreprise d’anticiper sur le recrutement de ses salariés.

Formation en statut scolaire : L’apprenant a aussi la possibilité de préparer sa certification, dans un Lycée professionnel, alors en statut scolaire A défaut d’une alternance, des stages sont cependant prévus dans le cadre de sa formation.

Formation continue :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF.

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF.

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : Toute personne, quels que soient son statut et son niveau de formation, justifiant d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut engager une démarche VAE.

Plus d’info :  www.vae.gouv.fr

Etres accompagné dans le financement de ces diplômes

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, consultez le site de Constructys , l’opérateur de compétences Construction https://www.constructys.fr

Comment obtenir un Titre Professionnel ?

Un titre professionnel est une certification professionnelle attestant que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées. Il favorise l’évolution professionnelles ou le retour à l’emploi de son titulaire.

Les titres professionnels s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une qualification professionnelle.

Ci-dessous la liste des différents titres disponibles :

Accompagner le parcours de votre futur salarié :

Formation en alternance : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié.

Accompagner la montée en compétences de vos salariés :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : Toute personne, quels que soient son statut et son niveau de formation, justifiant d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut engager une démarche VAE  Plus d’info :  www.vae.gouv.fr

La POE :  Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire.

Etres accompagné dans le financement de ces titres

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, consultez le site de Constructys , l’opérateur de compétences Construction https://www.constructys.fr/

LA certification relative aux compétences de maître d’apprentissage / tuteur

La certification relative aux compétences de Maître d’apprentissage / Tuteur a pour objectif de renforcer l’accompagnement des apprentis/alternants par une meilleure professionnalisation des maîtres d’apprentissage/tuteurs, une reconnaissance et une valorisation de leurs compétences au sein de l’entreprise par une certification officielle.