Etancheur

Le métier

L’étancheur réalise des revêtements d’étanchéité pour mettre « hors d’eau » les ouvrages d’art et les bâtiments. Il opère sur toutes les parois particulièrement exposées à l’eau ou à l’humidité : toits terrasses, balcons, parkings, réservoirs, terrasses, murs enterrés, tabliers de ponts, ou tunnels. Son travail doit être techniquement irréprochable pour éviter tous risques de sinistre. Il intervient en construction neuve après les travaux de génie civil, de charpente ou de gros œuvre, ainsi qu’en réhabilitation pour maintenir la qualité des ouvrages. Après vérification des supports, il peut selon les cas réaliser différentes tâches : mise en œuvre d’isolation thermique, de revêtements d’étanchéité et de leurs protections éventuelles (gravillons, dalles sur plots, végétalisation..) et traitement des points singuliers tels qu’évacuations d’eaux pluviales et joints de dilatation.

Il pose et fixe, en fonction des surfaces à étancher, les matériaux isolants les plus adaptés : laine minérale, mousse plastique, verre cellulaire avec colle, bitume ou fixations mécaniques. Il met en œuvre des revêtements d’étanchéité parmi lesquels : feuilles à base de bitume ou feuilles plastiques et élastomères.

Etancheur
© FFB

Quelle est la situation de l’emploi et les perspectives ?

Quelles sont les compétences requises ?

ETANCHEISTE
Filière : ETANCHEITE
Catégorie socioprofessionnelle : OUVRIER
Alias : Bardeur, Chauffeur, Ouvrier

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf
1
Activité
INSTALLER
Tâche
Installation de chantier
Savoir faire
  • vérifier les accès pour les personnes, les matériaux et les matériels
  • monter à pied les éléments du monte charge sur la terrasse, treuil, contrepoids par gueuses en fonte
  • installer le monte charge (treuil à essence)
  • installer les protections collectives, filet, garde corps
  • monter le matériel
  • réceptionner les approvisionnements sur chantier, matériaux, isolant, rouleaux
  • stocker les matériaux livrés sur le chantier
  • stocker les matériaux au sol ou directement sur terrasse
  • ajouter un échafaudage
2
Activité
POSER UNE ETANCHEITE
Tâche
Pose de l’élément porteur (acier, bois…)
Savoir faire
  • lire un plan de calpinage
  • tracer les points de départ
  • respecter le calpinage
  • poser les points singuliers, cornières, faîtages, joints de dilatation, chéneaux,…
  • contrôler la mise en oeuvre : dimensions, angles, conformité, aspect
  • poser et fixer les éléments porteurs
Tâche
Pose du complexe isolation-étanchéité-protection
Savoir faire
  • mettre en oeuvre le complexe d’étanchéité
  • réaliser les points singuliers, les ouvrages particuliers (joints de dilatation, entrées d’eau pluviale, ventilation…)
  • mettre en oeuvre une protection rapportée, meuble ou dure
  • contrôler la mise en oeuvre : dimensions, angles, conformité, aspect
  • poser le pare-vapeur
  • mettre en oeuvre un matériau isolant
Tâche
Réfection d’étanchéité
Savoir faire
  • déposer les protections existantes
  • arracher les anciens matériaux
  • poser le pare-vapeur
  • mettre en oeuvre un matériau isolant
  • mettre en oeuvre le complexe d’étanchéité
  • contrôler la mise en oeuvre : dimensions, angles, conformité, aspect
  • réaliser les points singuliers, les ouvrages particuliers (joints de dilatation, entrées d’eau pluviale, ventilation…)
  • mettre en oeuvre une protection rapportée, meuble ou dure
  • réaliser les travaux préparatoires
Tâche
Pose du bardage métallique de tous types et contre bardage (vertical, incliné, …)
Savoir faire
  • lire un plan de calpinage
  • « vérifier; la charpente, l’allège maçonnée et la longrine, les niveaux, l’horizontalité, l’alignement, le flambement »
  • poser l’ossature secondaire(lisse, cornière,…)
  • choisir le point de départ
  • poser les plateaux
  • mettre en oeuvre l’isolant
  • poser la peau extérieure
  • poser un panneau sandwich
  • poser le contre bardage
  • visser et fixer les éléments d’un bardage
  • mettre en oeuvre les façonnés (joints de dilatation, angles, appuis, jambages, bavettes, coiffes…)
  • contrôler la mise en oeuvre de l’ouvrage: étanchéité eau et air, angles, dimensions, horizontalité, verticalité, aspect
Tâche
Pose d’une toiture sèche
Savoir faire
  • lire un plan de calpinage
  • tracer les points de départ
  • vérifier l’ossature, les niveaux, les pentes,…
  • respecter le calpinage
  • poser les points singuliers, cornières, faîtages, joints de dilatation, chéneaux,…
  • visser et fixer les éléments d’une toiture sèche
  • contrôler la mise en oeuvre : dimensions, angles, conformité, aspect
3
Activité
ETANCHER
Tâche
Préparation
Savoir faire
  • vérifier les engravures
  • Préparer les ouvrages annexes (gargouille, descente d’eau, solin de prote
  • réceptionner le support (pente, régularité de la surface)
Tâche
Application d’étanchéité avec feuilles bituminées ou mixtes
Savoir faire
  • Etablir un plan de calepinage
  • Etendre l’enduit d’imprégnation à froid
  • respecter les temps voulu de séchage
  • poser les feuilles selon le plan de calepinage et réaliser les collages au chalumeau
  • mettre en place les relevés
  • mettre en place les solins de protection
  • mettre en place les gargouilles
  • contrôler l’étanchéité
  • Evacuer les excédents
Tâche
Application d’étanchéité à l’asphalte ou mixte
Savoir faire
  • réceptionner le support (pente, régularité de la surface)
  • Etendre l’asphalte à chaud (280°) en couches successives
  • respecter le temps de séchage et de solidification entre chaque couche
  • définir les modalités d’approvisionnement pour coulage en continu
  • mettre en place le papier kraft
  • mettre en place le traitement de surface
  • jointoyer, croiser les joints
Tâche
Application d’étanchéité avec des géomembranes
Savoir faire
  • Evacuer les excédents
  • mettre du sable ou géotextile en couche de forme
  • faire les ancrages
  • positionner les rouleaux
  • dérouler un rouleau
  • couper en tenant compte des ancrages
  • souder les bandes
  • vérifier les soudures
  • reboucher les ancrages
4
Activité
CLOTURER
Tâche
Repli du chantier : engins, carburants, restes de matériaux, déchets, cabanes de chantiers
Savoir faire
  • contrôler, nettoyer l’outillage, le matériel, les engins
  • enlever les protections collectives, gardes corps, filets, etc.
  • évacuer les protections collectives, gardes corps, filets, etc.
  • évacuer les restes de matériaux
  • nettoyer le chantier et remettre en état les abords
  • évacuer les chutes de matériaux, gravats
  • démonter le treuil
  • descendre les éléments du treuil
  • organiser le retour du matériel et le reste des matériaux au dépôt
  • vérifier le retour du matériel et le reste des matériaux au dépôt
  • démonter les échafaudages
  • évacuer les échafaudages
Compétences transversales
  • Contrôle qualité
  • Contrôle sécurité
  • Gestion des aléas
  • Relations dans l’équipe de travail
  • Relations externes à l’entreprise
  • Respect des délais

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf

Quels sont les diplômes existants ?

Un diplôme émane d’une autorité compétente, sous le contrôle de l’Etat, via le Ministère de l’Education Nationale ou encore de l’Enseignement Supérieur. Il conditionne l’accès à certaines professions et à certaines formations ou concours. Il reconnaît au titulaire un niveau de capacité vérifié pour l’exercice d’un métier. Glossaire des diplômes.

Ci-dessous la liste des différents diplômes :

Accès au diplôme:

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié. Ce mode de formation est privilégié dans le secteur du Bâtiment et les Travaux Publics, permettant à l’apprenant d’acquérir ou  de développer son expérience professionnelle, et à l’entreprise d’anticiper sur le recrutement de ses salariés.

Formation en statut scolaire : L’apprenant a aussi la possibilité de préparer sa certification, dans un Lycée professionnel, alors en statut scolaire A défaut d’une alternance, des stages sont cependant prévus dans le cadre de sa formation.

Formation continue :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF.

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF.

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : Toute personne, quels que soient son statut et son niveau de formation, justifiant d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut engager une démarche VAE.

Plus d’info :  www.vae.gouv.fr

Etres accompagné dans le financement de ces diplômes

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, consultez le site de Constructys , l’opérateur de compétences Construction https://www.constructys.fr

Comment obtenir un Titre Professionnel ?

Un titre professionnel est une certification professionnelle attestant que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées. Il favorise l’évolution professionnelles ou le retour à l’emploi de son titulaire.

Les titres professionnels s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une qualification professionnelle.

Ci-dessous la liste des différents titres disponibles :

Accompagner le parcours de votre futur salarié :

Formation en alternance : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié.

Accompagner la montée en compétences de vos salariés :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : Toute personne, quels que soient son statut et son niveau de formation, justifiant d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut engager une démarche VAE  Plus d’info :  www.vae.gouv.fr

La POE :  Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire.

Etres accompagné dans le financement de ces titres

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, consultez le site de Constructys , l’opérateur de compétences Construction https://www.constructys.fr/

Certification relative aux compétences de maitre d’apprentissage / tuteur

La certification relative aux compétences de Maître d’apprentissage / Tuteur a pour objectif de renforcer l’accompagnement des apprentis/alternants par une meilleure professionnalisation des maîtres d’apprentissage/tuteurs, une reconnaissance et une valorisation de leurs compétences au sein de l’entreprise par une certification officielle.

  • Accueillir et faciliter l’intégration de l’apprenti/alternant
  • Accompagner le développement des apprentissages et l’autonomie professionnelle
  • Participer à la transmission des savoir-faire et à l’évaluation des apprentissages