Monteur de réseaux électriques

Le métier

Le monteur de réseaux électriques installe, entretient les réseaux aériens ou souterrains de transport et de distribution d’électricité et plus généralement d’énergie : de son travail dépend le fonctionnement des éclairages, du téléphone, des ordinateurs… Il doit être polyvalent et savoir faire face à des situations variées. C’est pourquoi il a des connaissances aussi bien en électricité, en maçonnerie, en montage de charpentes métalliques, en conduite d’engins. Il sait également lire et exploiter les plans. Prudent et adroit, il est soucieux du respect des consignes de sécurité.

Et le monteur de lignes caténaires ?

Le monteur de lignes caténaires participe, à l’aide d’outillage et/ou de moyens mécanisés, au sein d’une équipe, à la réalisation des travaux d’installations de caténaires pour les réseaux ferrés et de lignes aériennes de contact pour les tramways et trolleybus.

Sur des chantiers linéaires et mobiles, il réalise, à partir d’instructions précises :

La mise en place des supports de lignes caténaires avec leurs accessoires : consoles, appareils tendeurs, ancrages, etc.,

Le déroulage des différents câbles sur ces supports,

Le pendulage entre les câbles porteurs et les fils de contact,

Le réglage final de la caténaire par rapport à la voie ferrée,

Le montage des appareils d’interruption et les connexions électriques entre les différents éléments de la caténaire,

La mise en place des protections au droit des ouvrages d’art surplombant la voie ferrée,

La réalisation des travaux de remaniement et d’entretien sur les lignes existantes.

Le monteur de lignes caténaires occupe une place centrale dans l’activité des entreprises de ce secteur.

L’emploi requiert des compétences techniques, technologiques et suppose des aptitudes à travailler en autonomie et en équipe, un goût pour la mobilité et le travail en plein air et une capacité d’adaptation à des rythmes de travail jour / nuit. Compte tenu de la nature des travaux et des conditions d’exercice de son activité, cet emploi exige un respect permanent de la qualité et de la sécurité individuelle et collective, aussi bien pour la phase de production que pour l’exploitation ultérieure.

Monteur de réseaux électriques
© FNTP

Quelle est la situation de l’emploi et les perspectives ?

Quelles sont les compétences requises ?

MONTEUR
Filière : ELECTRICITE RESEAUX
Catégorie socioprofessionnelle : OUVRIER
Alias : Câbleur, Monteur électricien

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf
1
Activité
PREPARER
Tâche
Commande des fournitures
Savoir faire
  • comparer les définitions du client et les normes aux nomenclatures fournisseurs
  • estimer les besoins en fonction de l’affaire
  • fixer le planning et les lieux de livraison
  • établir une liste de fournitures
  • déterminer ce qui est contenu en stock et ce qui doit être commandé
  • vérifier si les achats rentrent dans l’enveloppe du chantier
  • soumettre les matériels, appareillages et procédés pour accord
  • choisir du matériel pour une installation simple (disjoncteur, cable…)
  • consulter les fournisseurs (prix, délais, mode de réglement,mode de livraison)
  • agir dans les délais
  • négocier le délai, le prix au téléphone
  • négocier la qualité du service
  • établir et classer les commandes écrites
2
Activité
INSTALLER
Tâche
Réduction de l’impact environnemental du chantier
Savoir faire
  • Assurer le tri des déchets sur les chantiers (en fonction de la typologie des déchets)
  • Identifier et trier les déchets en fonction de la typologie
3
Activité
TRACER
Tâche
Traçages de cheminements simples, traçage pour la réalisation de saignées
Savoir faire
  • lire le plan, le croquis
  • mesurer des distances
  • tracer un alignement parallèle à un alignement connu
  • tracer une perpendiculaire
  • matérialiser des emplacements
Tâche
Traçage de cheminements complexes (encombrement, courbes, …)
Savoir faire
  • relever des cotes sur plan
  • choisir un parcours judicieux
  • mesurer des distances
  • choisir un rayon de courbure, le tracer
  • tracer un alignement parallèle à un alignement connu
  • tracer une perpendiculaire
  • tracer des intervalles, des angles
  • matérialiser des emplacements
  • exploiter un plan
  • prévoir les pentes
  • rétablir les pentes par report de cotes sur tiges filetées suspendues
Tâche
Relevés de mesure sur site
Savoir faire
  • exécuter un croquis coté
4
Activité
PERCER, CREUSER
Tâche
Réalisation de saignées, de creusements divers à partir des consignes
Savoir faire
  • respecter le traçage
  • choisir l’outillage adéquat
  • réaliser une saignée
  • mettre en place le matériel
  • choisir le bon produit de rebouchage
  • reboucher autour des passages pour garantir les performances de la paroi
Tâche
Percement et reconstitution d’étanchéités spécifiques telles que coupe-feu, insonorisation, isolation thermique, étanchéité à l’air etc.
Savoir faire
  • vérifier la présence éventuelle de conduits
  • décoder le traçage, le respecter
  • choisir l’outillage adéquat
  • reconstituer l’étanchéité coupe-feu d’une colonne montante
  • reconstituer des étanchéités spécifiques d’insonorisation, d’isolation thermique
5
Activité
FIXER
Tâche
Mise en place de supports : chevilles, colliers, ferrures
Savoir faire
  • identifier le support
  • mettre en place des chevilles (simples, spéciales)
  • visser un collier
  • mettre en place les supports
  • visser ou boulonner un support simple
  • sceller une ferrure de petite dimension
Tâche
Fabrication et pose de supports simples (fer en U, équerres) sur site
Savoir faire
  • choisir les pièces adéquates
  • réaliser un croquis
  • couper, scier, percer
  • dimensionner le support
  • assembler, souder
  • fixer le support
Tâche
Incorporation, en cours de Gros Oeuvre, de conduits, pieuvres…
Savoir faire
  • lire le plan
  • positionner les réservations (coffrets, boîtiers)
  • choisir le passage des gaines
  • fixer les gaines
  • suivre le rythme et l’évolution des travaux
Tâche
Pose de conduits apparents ou encastrés
Savoir faire
  • façonner des conduits plastiques
  • mettre en place des conduits sur colliers en montage simple (métro) ou avec accessoires (coudes,…)
  • encastrer des conduits
  • passer des conduits en cloisons creuses
  • mettre en place des plinthes et moulures
Tâche
Pose de chemins de câbles simples : montage ‘métro’
Savoir faire
  • mettre en place un chemin de câbles en alignement
  • régler un chemin de câbles
Tâche
Façonnage de tous types de chemins de câbles, goulottes et tubes acier, plinthes
Savoir faire
  • mettre en place un chemin de câbles en alignement
  • façonner un chemin de câble
  • régler un chemin de câbles
Tâche
Façonnage, pose, réglage et contrôle de chemins de câbles multiples, avec changement de direction, de plan
Savoir faire
  • façonner un chemin de câbles
  • régler un chemin de câbles
  • mettre en place un chemin de câbles avec changement de direction, de plan
  • mettre en place des chemins de câbles multiples
6
Activité
TIRER DES CABLES
Tâche
Tirage manuel de câbles courants, sur supports homogènes
Savoir faire
  • vérifier la conformité du câble par rapport aux consignes
  • choisir le touret de câble
  • choisir l’emplacement du touret pour la manoeuvre
  • manutentionner un touret de câble
  • mettre en place des diabolos, des protections mécaniques
  • gérer la longueur des liaisons à tirer
  • aiguiller les fourreaux
  • tirer une câblette
  • mettre une chaussette
  • repérer un câble
  • garantir l’étanchéité à l’air des fourreaux
Tâche
Tirage mécanique de câbles courants, sur supports hétérogènes (caniveaux, passages de buses, passages aériens, etc.)
Savoir faire
  • vérifier la conformité du câble par rapport aux consignes
  • lire un plan de tirage
  • utiliser un train de tirage
  • mettre en place et utiliser un treuil
  • gérer la longueur des liaisons à tirer
  • repérer les câbles
  • garantir l’étanchéité à l’air des fourreaux
Tâche
Tirage manuel ou mécanique de câbles spécifiques (résistant au feu, fibres optiques, coaxiaux, informatique, téléphonie, etc.)
Savoir faire
  • lire un plan de tirage
  • consulter le dossier technique
  • prendre en compte le rayon de courbure du câble
  • prendre en compte les efforts de traction du câble
  • prendre en compte la température du câble
  • garantir l’étanchéité à l’air des fourreaux
Tâche
Réalisation de prises de terre
Savoir faire
  • lire un plan, un dossier technique
  • réaliser une prise de terre en câble nu et V/J
  • réaliser une prise de terre avec des piquets
  • réaliser une prise de terre avec un grillage métallique
  • mettre en place une barrette de terre
Tâche
Mise à la terre de liaisons
Savoir faire
  • mettre à la terre une structure métallique
  • mettre à la terre un chemin de câbles
  • réaliser les liaisons équipotentielles
7
Activité
EQUIPER
Tâche
Mise en place d’appareillage courant dans une enveloppe (coffret, tableau, armoire) avec câblage simples à partir d’instructions orales ou schémas simples
Savoir faire
  • positionner l’appareillage en fonction des besoins et de la place disponible
  • tracer la position de l’appareillage dans l’enveloppe
  • réaliser une découpe dans l’enveloppe
  • réaliser le câblage
  • repérer les câbles et l’appareillage
Tâche
Equipement et mise en place sur poteaux, charpentes (au sol et en hauteur)
Savoir faire
  • lire un schéma unifilaire, un schéma développé
  • positionner l’appareillage en fonction des besoins
  • réaliser un croquis d’implantation
  • mettre en place un appareil
  • repérer l’appareillage
  • réaliser le câblage
  • respecter les consignes de sécurité relatives au travail en hauteur
8
Activité
POSER L’APPAREILLAGE
Tâche
Mise en place de petit appareillage B.T. tels que prises de courant, appareils d’éclairage, de commande, de coupure, de chauffage
Savoir faire
  • contrôler les références suivant dossier technique
  • tracer
  • positionner l’appareil (normes, besoins, esthétique)
  • percer, visser, sceller
  • vérifier aplomb et niveau
  • choisir et mettre en place un presse-étoupe
Tâche
Mise en place de gros appareillages (armoires, tableaux, batteries, postes de transformation…)
Savoir faire
  • tracer l’emplacement
  • prévoir les manutentions, baliser la zone de levage
  • relever les dimensions
  • manutentionner en sécurité
  • guider le levage (gestes conventionnels)
  • fixer
  • caler, régler
Tâche
Mise en place d’appareillage spécifique (courants faibles, éclairage, instrumentation, …)
Savoir faire
  • identifier l’appareil, son mode de pose
  • lire le plan d’implantation
  • lire les consignes de pose du fournisseur
  • positionner l’appareil (normes, besoins de l’utilisateur, esthétique)
  • tracer
  • percer, visser, sceller
  • vérifier aplomb et niveau
  • choisir et mettre en place un presse-étoupe si nécessaire
  • poser des appareillages spécifiques d’instrumentation et de courant faible
Tâche
Mise en place de panneau photovoltaïque
Savoir faire
  • connaître les différents modes de pose
  • connaître les différents systèmes de pose de panneaux (intégrés ou posés)
  • mise en sécurité de l’équipe et de l’environnement extérieur
  • faire un signalement à EDF
  • protéger les lignes (gaine ou ruban)
  • mise en place d’un échaffaudage ou d’une nacelle
  • préparer la toiture
  • être capable de réaliser une dépose de couverture
  • identifier la structure et poser le matériel
  • vérifier l’orientation
  • s’assurer de la bonne ventilation du système
9
Activité
RACCORDER
Tâche
Raccordement de câbles de 0,5 à 10 mm2
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • constituer et mettre en place un bornier
  • réaliser une boîte de jonction
  • mettre en place une boîte de jonction (type Scotch)
  • repérer un câble, un conducteur
  • raccorder un câble sur des bornes à visser
  • raccorder un conducteur par clip, faston, soudure, wrapage
  • raccorder un conducteur de terre
Tâche
Raccordement de câbles de 10 à 300 mm2
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • réaliser une boîte de jonction BT, HT
  • mettre en place une boîte de jonction
  • réaliser une tête de jonction HT
  • réaliser le câblage puissance
  • mettre en place une plaque à bornes
  • repérer un câble, un conducteur
  • raccorder un câble à la sertisseuse
  • raccorder un câble avec des cosses à sertir, à la pince à sertir
  • raccorder un câble avec des cosses bimétalliques
  • raccorder un conducteur de terre
Tâche
Raccordement de câbles et conducteurs HT jusqu’à 5,5 KV
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • mettre en place une boîte de jonction
  • réaliser une tête de jonction HT
  • repérer un câble, un conducteur
Tâche
Raccordement de câbles et conducteurs HT jusqu’à 24 KV
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • mettre en place une boîte de jonction
  • réaliser une tête de jonction HT
  • repérer un câble, un conducteur
Tâche
Raccordement de traçages électriques
Savoir faire
  • lire une notice constructeur
  • poser le câble traceur sur tuyauterie ou appareil
Tâche
Raccordement de câbles et conducteurs TBT
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • raccorder un câble avec des cosses à sertir, à la pince à sertir
  • raccorder un câble téléphonique
  • raccorder un câble informatique
  • repérer un câble, un conducteur
Tâche
Raccordement de cable en fibre optique
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • choisir le mode de raccordement adapté (mécanique ou fusion)
  • brasser les fibres provenant des différents câbles au moyen de jarretières (en jaune) et de connecteurs optiques dans les tiroirs optiques
  • utiliser le matériel adapté pour assembler les fibres optiques par fusion
  • tester la qualité de la connexion par la mesure de l’affaiblissement du signal transmis
Tâche
Raccordement des panneaux photovoltaïques
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • connaître la procédure d’installation des modules
  • préparation de la fixation
  • monter un onduleur
  • pose des compteurs d’énergie
  • raccorder l’ensemble des équipements et au réseau
  • connaître les différents intervenants sur site et leur point de vigilance
  • Obtenir de la part du CONSUEL l’attestation de conformité de l’installation raccordée au réseau électrique
Tâche
Raccordements d’instruments de mesures et de capteurs
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • implanter le capteur au bon emplacement
  • vérifier son orientation
  • raccorder le capteur au réseau de mesure
  • tester le bon fonctionnement du capteur
Tâche
Raccordements et montages de moteurs
Savoir faire
  • lire un schéma, un croquis
  • définir le couplage d’un moteur
  • raccorder
  • vérifier les presse-étoupe
  • vérifier l’étanchéité de la boite à bornes
  • vérifier le sens de rotation du moteur
10
Activité
REALISER EN ATELIER
Tâche
Fabrication des pièces en atelier
Savoir faire
  • lire un schéma unifilaire, un schéma développé
  • lire un plan d’implantation des appareils
  • construire le cadre à partir des éléments préfabriqués
  • fixer les rails sur lesquels seront fixés les appareils
  • poser les borniers et les goulottes
  • réaliser le câblage
  • repérer les câbles et l’appareillage
11
Activité
SUIVRE L’EXECUTION
Tâche
Contrôle d’exécution des pièces fabriquées en atelier
Savoir faire
  • procéder aux contrôles intermédiaires
  • procéder au contrôle final : essais, mesures, simulations de fonctions…
Tâche
Contrôles intermédiaires : vérifications et mesures simples (tension, intensité, rotation, résistance, puissances, etc.)
Savoir faire
  • vérifier la continuité d’une liaison (fil à fil)
  • mesurer une tension
  • mesurer une intensité avec une pince ampèremétrique
  • mesurer la résistance d’une prise de terre
  • vérifier l’isolement d’une installation
  • vérifier le sens de rotation des phases
Tâche
Contrôles intermédiaires : mesures complexes
Savoir faire
  • vérifier le niveau d’éclairement
  • mesurer le niveau d’un signal hertzien
  • mesurer le niveau acoustique
Tâche
Tests et essais de fonctionnement de circuits simples : éclairage et petite distribution
Savoir faire
  • effectuer les essais de fonctionnement
  • établir les fiches d’essais et de réception
Tâche
Vérifications, tests et essais de fonctionnement de circuits complexes
Savoir faire
  • effectuer les essais avec simulation de capteurs
  • effectuer les réglages des appareils
  • établir les fiches d’essais et de réception
  • participer au démarrage de l’installation
12
Activité
REHABILITER – MAINTENIR
Tâche
Maintenance, réparation et réhabilitation des ouvrages existants
Savoir faire
  • Anticiper l’organisation chantier permettant la mise en place du tri et de la gestion des déchets
  • Gerer les anciens matériaux du chantier réhabilités (recyclage, fin de vie, transport…)
13
Activité
CLOTURER
Tâche
Repli du chantier : déchets,….
Savoir faire
  • inventorier les approvisionnements restants
  • faire contrôler, nettoyer l’outillage, le matériel
  • organiser le retour des moyens matériels
  • nettoyer son chantier pour sa partie
  • évacuer les déchets dans le respect du plan d’élimination des déchets
Compétences transversales
  • Contrôle qualité
  • Contrôle sécurité
  • Gestion des aléas
  • Relations dans l’équipe de travail
  • Relations externes à l’entreprise
  • Respect des délais

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf

Quels sont les diplômes existants ?

Un diplôme émane d’une autorité compétente, sous le contrôle de l’Etat, via le Ministère de l’Education Nationale ou encore de l’Enseignement Supérieur. Il conditionne l’accès à certaines professions et à certaines formations ou concours. Il reconnaît au titulaire un niveau de capacité vérifié pour l’exercice d’un métier. Glossaire des diplômes.

Ci-dessous la liste des différents diplômes :

Accès au diplôme:

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié. Ce mode de formation est privilégié dans le secteur du Bâtiment et les Travaux Publics, permettant à l’apprenant d’acquérir ou  de développer son expérience professionnelle, et à l’entreprise d’anticiper sur le recrutement de ses salariés.

Formation scolaire : L’apprenant a aussi la possibilité de préparer sa certification, dans un Lycée professionnel, alors en statut scolaire A défaut d’une alternance, des stages sont cependant prévus dans le cadre de sa formation.

Obtenir ces diplômes dans le cadre d’une reconversion :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF.

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF.

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois.

La POE : Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire.

Etres accompagné dans le financement de ces diplômes

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, rapprochez vous de votre Opérateur de Compétences .

Pour la Construction : Constructys https://www.constructys.fr/

Ou rapprocher vous de Pôle Emploi : https://www.pole-emploi.fr/

Ou mobilisez un CEP – Conseil en évolution professionnelle : http://www.mon-cep.org/

Comment obtenir un Titre Professionnel ?

Un titre professionnel est une certification professionnelle attestant que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées. Il favorise l’évolution professionnelles ou le retour à l’emploi de son titulaire.

Les titres professionnels s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une qualification professionnelle.

Ci-dessous la liste des différents titres disponibles :

Accès au titre:

Obtenir ces titres en formation initiale :

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié.

Obtenir ces titres dans le cadre d’une reconversion :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois

La POE  : Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, rapprochez vous de votre Opérateur de Compétences . Pour la Construction :

Constructys : https://www.constructys.fr/

Ou rapprocher vous de Pôle Emploi: https://www.pole-emploi.fr/

ou mobilisez un CEP – Conseil en évolution professionnelle : http://www.mon-cep.org/

Comment obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle ?

Le CQP est un certificat qui atteste de la qualification d’une personne à tenir un emploi clairement identifié pour une activité spécifique.
Il est délivré par les Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi (CPNE) du Bâtiment et des Travaux Publics, instances reconnues par l’Etat et les partenaires sociaux pour leur compétence en matière d’emploi et de qualification professionnelle.