Constructeur de route

Le métier

À partir d’un terrassement fini, le constructeur de route pose différentes couches (de base, de liaison, de finition) et applique divers revêtements (béton, bitume, asphalte, gravillons…). Quand il intervient sur une chaussée endommagée, il enlève la couche existante et la remplace par une autre.

Il participe à toutes les taches d’un chantier routier : signalisation, implantation, réglages et utilisation du gravillonneur pour les enduits superficiels, conduite d’engins, pose de bordures et de pavés, réalisation de petite maçonnerie, réglages des matériaux de structure de chaussée, pose des différents réseaux enterrés, réglages et mise en œuvre d’enrobés.

Le Constructeur de routes travaille sur des chantiers de toute nature et de toute taille, au grand air. Habile, précis, il doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre au rythme du chantier.

(Sources : USIRF)

Et le Constructeur de voiries urbaines ?

Le constructeur en Voirie et Réseaux Divers (VRD) intervient pour des aménagements urbains ou de loisirs : voies piétonnes, voies cyclables, trottoirs, places, aires de jeux, terrains de sport, etc., et pour des réseaux enterrés : assainissement des voiries, acheminement d’eau potable, pose de conduite de gaz, téléphone….

Son activité principale consiste à réaliser la pose de différents types de réseaux puis de revêtement de sol, en participant à tout ou partie des tâches d’un chantier (signalisation, implantation, conduites d’engins, pose de bordures et de pavés, réalisation de petite maçonnerie, pose de réseaux divers, etc.) Le constructeur en Voirie et Réseaux Divers travaille au sein d’une entreprise de Travaux publics et sur des chantiers de différentes tailles, au grand air. Il doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre selon le rythme du chantier, dans un environnement varié, en ville ou à la campagne.


Constructeur de route

© FNTP




Quelle est la situation de l’emploi et les perspectives ?

Quelles sont les compétences requises ?

OUVRIER ROUTIER
Filière : VRD ROUTES
Catégorie socioprofessionnelle : OUVRIER
Alias : Aide, Homme à pied, Ouvrier d’exécution

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf
1
Activité
INSTALLER
Tâche
Mise en place, maintien, déplacement des signalisations temporaires de chantier
Savoir faire
  • choisir et quantifier le petit matériel de signalisation et de sécurité (cônes, piquets, panneaux, rubalises, etc.)
  • appliquer les consignes d’installation de la signalisation conformément à la reglementation en vigueur
  • charger et décharger les panneaux de signalisation
  • poser les panneaux de signalisation de longue durée
  • caler et positionner les panneaux ou accessoires
  • maintenir en place et en état les dispositifs de signalisation
  • déplacer les dispositifs de signalisation au fur et à mesure de l’avancement
  • assurer les contacts avec l’environnement (riverains, usagers, maître d’oeuvre)
Tâche
Mise en place des installations de chantier
Savoir faire
  • lire le PPSPS, les plans d’installation
  • implanter les clôtures
  • gérer les déplacements de la signalisation en fonction de l’avancement des travaux
  • choisir et quantifier le petit matériel de signalisation et de sécurité (cônes, piquets, panneaux, rubalises, etc.)
  • gérer l’emplacement des aires de stockage
  • prévoir les pistes d’entrée et sortie de la zone de fabrication et de stockage
  • prévoir l’écoulement provisoire des eaux de la zone en cours d’exécution
  • faire exécuter les VRD de l’installation de chantier
2
Activité
IMPLANTER
Tâche
Piquetage général d’un projet VRD : à partir des axes généraux et points fondamentaux
Savoir faire
  • étudier le projet, vérifier et compléter si nécessaire
  • effectuer les calculs
  • expliquer les méthodes de mise en place des repères
  • assurer le contrôle de l’implantation
  • utiliser les appareils de topographie
  • réaliser une implantation contradictoire
  • réaliser un levé de terrain pour établir ou compléter un projet
  • contrôler l’implantation d’un terrassement en planimétrie et altimétrie
  • implanter dans son ensemble un projet routier
Tâche
Réalisation du piquetage complémentaire d’un projet VRD : emprise et altimétrie de plate-forme, talus, fossés, parkings, ouvrages annexes etc.
Savoir faire
  • repérer les points et les axes du géomètre
  • lire les informations sur les piquets du géomètre
  • reporter sur le terrain la distance indiquée
  • planter les piquets de repérage
  • effectuer le report des piquets
  • matérialiser les pentes pour le conducteur d’engins
  • contrôler l’altimétrie de travaux de terrassement
  • alerter la hiérarchie ou le géomètre en cas d’anomalie
Tâche
« Implantation de détail du piquetage complémentaire; positionnement des structures de chaussée en altimétrie, etc. »
Savoir faire
  • lire la vue en plan
  • lire un plan d’exécution, un schéma, une coupe
  • lire un profil en long, un profil en travers
  • retrouver des côtes sur un plan
  • tracer sur différents supports
  • reporter des longueurs, des niveaux
  • calculer un développement
  • utiliser un décamètre, une équerre optique, un niveau de chantier
  • niveller par rayonnement et cheminement
  • mettre et contrôler la mise en place d’un laser
  • confectionner un gabarit
Tâche
Aide à l’implantation
Savoir faire
  • tenir une mire
  • respecter la verticalité
  • se positionner par rapport à l’ouvrage
  • poser des jalons
  • respecter un cheminement
  • planter des piquets
3
Activité
METTRE EN OEUVRE LES GRAVES
Tâche
Réglage grossier avec un bull de couches de fondation, de couches de base, plateformes…
Savoir faire
  • régler l’équipement en fonction du matériaux
  • positionner l’engin
  • adapter la vitesse à la nature du matériau
  • mettre en place les matériaux
  • éviter la ségrégation
  • contrôler le nivellement
  • veiller au maintien de l’implantation des piquets
  • contrôler l’altimétrie ou l’épaisseur
  • veiller à maintenir les écoulements
Tâche
Réglage grossier avec une niveleuse, de couches de fondation, de couches de base, plateforme…
Savoir faire
  • régler l’équipement en fonction du matériaux
  • positionner l’engin
  • adapter la vitesse à la nature du matériau
  • mettre en place des matériaux
  • éviter la ségrégation
  • écrêter les tas, dégrossir, régler une forme en dévers, en toit, formes complexes…
  • contrôler le nivellement
  • veiller au maintien de l’implantation des piquets
  • contrôler l’altimétrie ou l’épaisseur
  • veiller à maintenir les écoulements
Tâche
Réglage fin avec une niveleuse, de couches de fondation, de couches de base, plateforme, banquette, talus, fossés…
Savoir faire
  • positionner l’engin
  • régler les équipements en fonction des matériaux déchargés
  • régler avec pendule, laser, palpeur
  • adapter la vitesse à la nature du matériau
  • éviter la ségrégation
  • écrêter les tas, dégrossir, régler une forme en dévers, en toit, formes complexes…
  • régler avec laser
  • régler finement la couche
  • contrôler l’altimétrie ou l’épaisseur
  • veiller au maintien de l’implantation des piquets
  • veiller à maintenir les écoulements
Tâche
Suivi à pied du réglage
Savoir faire
  • tendre le cordeau ou à la nivelette
  • dégager la référence sur le piquet
  • indiquer les écarts de nivellement au conducteur d’engin
  • veiller au maintien de l’implantation des piquets
  • veiller à maintenir les écoulements
  • veiller à la sécurité de l’homme à pied (voir le conducteur d’engins et être vu de lui)
4
Activité
TRAITER EN PLACE LES MATERIAUX
Tâche
Epandage mécanique du liant hydraulique
Savoir faire
  • positionner l’épandeuse
  • régler la machine pour un dosage de liant défini
  • veiller à l’uniformisation de l’épandage
  • veiller au maintien de l’implantation des piquets
Tâche
Malaxage mécanique
Savoir faire
  • positionner l’engin de malaxage
  • respecter la profondeur
  • respecter les teneurs en eau
  • solliciter le passage de la tonne à eau
  • veiller au respect de l’implantation
  • veiller à la sécurité de l’homme à pied (voir le conducteur d’engins et être vu de lui)
Tâche
Suivi à pied de la mise en oeuvre
Savoir faire
  • assister la mise en oeuvre mécanique
  • signaler tout dysfonctionnement mécanique au chauffeur
  • veiller au maintien de l’implantation des piquets
  • veiller à maintenir les écoulements
5
Activité
METTRE EN OEUVRE LES ENROBES
Tâche
Conduite du finisseur
Savoir faire
  • respecter les consignes du régleur
  • adapter la vitesse au matériau
  • contrôler l’approvisionnement de la trémie
  • vérifier l’alimentation des vis de répartition
  • guider le camion pour l’approvisionnement
  • contrôler la reception des enrobés et vérifier la température
  • nettoyer le finisseur après chaque usage en fin de journée
Tâche
Suivi manuel de la mise en oeuvre du réglage
Savoir faire
  • protéger les obstacles
  • préparer les coupes et les engravures (raccordement sur l’ancien matériau)
  • remédier aux défauts laissés par la table (boucher les trous)
  • veiller à l’alimentation de la table
  • suivre le joint (balayer les éléments grossiers…)
  • faire les réglages complémentaires à la raclette, au balai…
  • cylindrer les raccords avec un petit cylindre
Tâche
Mise en oeuvre manuellement des enrobés
Savoir faire
  • choisir et utiliser le petit matériel et outillage de préparation et d’exécution
  • utiliser le matériel de sécurité individuel adapté
  • tracer les découpes et encrages
  • réceptionner quantitativement et qualitativement les enrobés
  • respecter l’épaisseur des couches
  • régler la surface en respectant les pentes
  • signaler et protéger les surfaces
  • nettoyer et entretenir le petit matériel et outillage après utilisation en fin de journée
Tâche
Compacter les enrobés avec un compacteur (pneus, mixte, vibrant…)
Savoir faire
  • positionner l’engin
  • respecter le nombre de passes, la fréquence des vibrations (ou pression des pneus) indiquées par le technicien de laboratoire
  • respecter les règles (ne pas freiner en bout de passe, ne pas stationner sur le matériau chaud)
  • décider du moment de la passe (en fonction de la température, des matériaux…
  • respecter le plan de balayage
  • vérifier l’alimentation en eau ou la pression des pneus
  • effacer les traces
  • contrôler la planimétrie
  • utiliser le tachygraphe
  • restituer les disques
Tâche
Remettre à la côte les ouvrages de la voirie (tampon, BC …)
Savoir faire
  • repérer et identifier les ouvrages à reprendre
  • réaliser des découpes avec le matériel adapté
  • régler et mettre à la cote
  • respecter les profils de chaussée
  • utiliser les produits spécifiques à base de liants hydrauliques ou hydrocarbonés
  • maintenir la signalisation
  • protéger les ouvrages
  • nettoyer et entretenir le petit matériel et outillage après utilisation en fin de journée
  • nettoyer le chantier et remettre en état les abords
6
Activité
METTRE EN OEUVRE LES ENDUITS
Tâche
Répandage mécanique d’un liant hydrocarboné
Savoir faire
  • positionner la répandeuse
  • régler la machine pour un dosage de liant défini
  • utiliser les moyens semi-automatiques ou à régulation automatique des répandeuses
  • respecter les consignes de sécurité (nature des produits, température)
  • veiller à l’uniformisation du répandage
  • réaliser des transport pour l’approvisionnement
  • respecter les cycles de mise en oeuvre
  • nettoyer la répandeuse après utilisation
Tâche
Répandage de granulats au gravillonneur pour réaliser des revêtements superficiels
Savoir faire
  • régler le débit de gravillons avec le gravillonneur (boîte à gravier)
  • respecter la largeur du répandage
  • respecter l’uniformité des couches
  • contrôler la qualité du revêtement
  • veiller à l’uniformisation du répandage
  • réaliser des transport pour l’approvisionnement
  • respecter les cycles de mise en oeuvre
Tâche
Exécution manuelle de travaux d’entretien des revêtements superficiels
Savoir faire
  • protéger les ouvrages contre les projections
  • répandre l’émulsion à la lance
  • répandre les granulats à la pelle
  • respecter les quantités à employer et l’uniformité des couches
  • nettoyer et entretenir le petit matériel et outillage après utilisation en fin de journée
  • balayer les rejets ou refus
  • s’assurer de la propreté du chantier
  • évacuer les excédents
Tâche
Compactage des enduits
Savoir faire
  • utiliser un petit cylindre
  • utiliser une plaque vibrante
  • utiliser un compacteur à pneus, mixte ou lisse
  • retirer les excèdents avec une balayeuse
  • entretenir le petit matériel
  • veiller au respect des normes de compactage et cylindrage
  • choisir le matériel de sécurité adapté
7
Activité
DRAINER, PROTEGER
Tâche
Mise en place des drains, des écrans drainants
Savoir faire
  • choisir et utiliser le petit matériel et outillage de préparation et d’exécution
  • réceptionner les fournitures (textiles, matériaux)
  • respecter les raccordement des drains
  • respecter les côtes de nivellement des fonds de fouille
  • respecter les pentes d’écoulement
  • réaliser la pose des tuyaux drainants
  • réaliser le réglage des matériaux drainants
  • respecter les épaisseurs des drains
  • respecter la granulométrie des matériaux
  • signaler et protéger la zone drainée
  • choisir et utiliser le matériel de sécurité adapté
Tâche
Mise en place des géotextiles, des couches anticontaminantes
Savoir faire
  • choisir et utiliser le petit matériel et outillage de préparation et d’exécution
  • choisir et utiliser le petit matériel de mise en oeuvre
  • réceptionner les fournitures (textiles, matériaux)
  • respecter les côtes de nivellement des fonds de fouille
  • respecter le recouvrement des films
  • réaliser les soudures
  • réaliser le réglage manuel des surfaces
  • respecter les épaisseurs des couches
  • signaler et utiliser le matériel de sécurité adapté
Compétences transversales
  • Contrôle qualité
  • Contrôle sécurité
  • Gestion des aléas
  • Relations dans l’équipe de travail
  • Relations externes à l’entreprise
  • Respect des délais

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf

Quels sont les diplômes existants ?

Un diplôme émane d’une autorité compétente, sous le contrôle de l’Etat, via le Ministère de l’Education Nationale ou encore de l’Enseignement Supérieur. Il conditionne l’accès à certaines professions et à certaines formations ou concours. Il reconnaît au titulaire un niveau de capacité vérifié pour l’exercice d’un métier. Glossaire des diplômes.

Ci-dessous la liste des différents diplômes :

Accès au diplôme:

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié. Ce mode de formation est privilégié dans le secteur du Bâtiment et les Travaux Publics, permettant à l’apprenant d’acquérir ou  de développer son expérience professionnelle, et à l’entreprise d’anticiper sur le recrutement de ses salariés.

Formation scolaire : L’apprenant a aussi la possibilité de préparer sa certification, dans un Lycée professionnel, alors en statut scolaire A défaut d’une alternance, des stages sont cependant prévus dans le cadre de sa formation.

Obtenir ces diplômes dans le cadre d’une reconversion :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF.

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF.

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois.

La POE : Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire.

Etres accompagné dans le financement de ces diplômes

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, rapprochez vous de votre Opérateur de Compétences .

Pour la Construction : Constructys https://www.constructys.fr/

Ou rapprocher vous de Pôle Emploi : https://www.pole-emploi.fr/

Ou mobilisez un CEP – Conseil en évolution professionnelle : http://www.mon-cep.org/

Comment obtenir un Titre Professionnel ?

Un titre professionnel est une certification professionnelle attestant que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées. Il favorise l’évolution professionnelles ou le retour à l’emploi de son titulaire.

Les titres professionnels s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une qualification professionnelle.

Ci-dessous la liste des différents titres disponibles :

Accès au titre:

Obtenir ces titres en formation initiale :

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié.

Obtenir ces titres dans le cadre d’une reconversion :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois

La POE  : Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, rapprochez vous de votre Opérateur de Compétences . Pour la Construction :

Constructys : https://www.constructys.fr/

Ou rapprocher vous de Pôle Emploi: https://www.pole-emploi.fr/

ou mobilisez un CEP – Conseil en évolution professionnelle : http://www.mon-cep.org/

Comment obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle ?

Le CQP est un certificat qui atteste de la qualification d’une personne à tenir un emploi clairement identifié pour une activité spécifique.
Il est délivré par les Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi (CPNE) du Bâtiment et des Travaux Publics, instances reconnues par l’Etat et les partenaires sociaux pour leur compétence en matière d’emploi et de qualification professionnelle.