Conducteur de travaux

Le métier

Le conducteur de travaux est responsable de l’exécution des travaux d’un ou de plusieurs chantiers. C’est le pivot de l’organisation et de l’exploitation dirigée par les chefs de chantier. Il exerce son métier directement sur les chantiers. Il dirige et organise le chantier, compose les équipes dirigées par le chef de chantier, surveille l’avancement des travaux, achète et répartit les matériaux, rédige les rapports, dialogue avec les ingénieurs et les riverains du chantier. Il est responsable vis-à-vis de son client du respect des délais et de la qualité de l’ouvrage. Il est également responsable du respect des règles d’hygiène et de sécurité sur le chantier. Réactif et communiquant, il a une forte charge de travail.

Que ce soit pour inspecter les chantiers dont il a la responsabilité, pour rendre visite aux fournisseurs ou pour rencontrer les clients, le conducteur de travaux est amené à se déplacer fréquemment. Son entreprise peut également lui proposer de travailler à l’étranger, comme un tiers des conducteurs de travaux Français.

Pour accéder à ce métier, deux parcours sont possibles : gravir un à un tous les échelons d’ouvrier professionnel à chef d’équipe, puis chef de chantier et enfin conducteur de travaux. Ou alors intégrer le secteur comme aide conducteur de travaux, en ayant déjà un diplôme de niveau bac+2 à bac+5 : DUT génie civil (option Bâtiment ou Travaux publics), écoles d’ingénieur proposant une spécialité conducteur de travaux (ESTP, ISCO…), licences et masters pro en bâtiment ou génie civil.

Conducteur de travaux
© FNTP

Quelle est la situation de l’emploi et les perspectives ?

Quelles sont les compétences requises ?

CONDUCTEUR DE TRAVAUX
Filière : ENCADREMENT DE CHANTIER
Catégorie socioprofessionnelle : IAC
Alias : Chef de chantier, Chef de chantiers, Responsable d’exécution niveau 1

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf
1
Activité
RECHERCHER LE CHIFFRE D’AFFAIRES
Tâche
Organisation et gestion de la prise d’informations
Savoir faire
  • développer et entretenir un réseau relationnel (clients, partenaires, acteurs du marché )
  • lire et dépouiller les appels d’offres
  • développer les affaires à partir des chantiers
  • trier et répertorier les opportunités, les offres
  • évaluer et prendre en compte le niveau d’activité de l’entreprise
2
Activité
PREPARER
Tâche
Elaboration des plans d’exécution et de détail
Savoir faire
  • établir le planning d’exécution des plans en fonction du planning d’exécution des ouvrages
  • utiliser un logiciel D.A.O.
  • élaborer les plans de coffrage
  • élaborer les plans d’armatures
  • comparer les plans d’exécution aux plans du marché
  • demander aux fournisseurs leurs plans et vérifier
  • demander aux sous-traitants leurs plans et vérifier
  • diffuser pour approbation les plans d’exécution
  • élaborer les plans de méthodes : rotation du matériel de coffrage, …
  • suivre la tâche si elle est confiée à un cabinet extérieur
Tâche
Organisation et management du personnel de chantier
Savoir faire
  • organiser l’accueil sur le chantier
  • vérifier, gérer, délivrer les habilitations, les autorisations de conduite, décider des mutations
  • animer la qualité (Plan Assurance Qualité)
  • gérer les absences
  • gérer les intempéries
  • animer la sécurité (PPSPS)
  • gérer les relations avec les représentants du personnel
  • animer la démarche environnementale
  • fixer des objectifs (de rendement, d’avancement des travaux)
  • intervenir en cas d’incidents ou d’accidents
  • évaluer et ‘gérer’ les compétences
  • prévoir et organiser les formations nécessaires
Tâche
Etablissement du calendrier prévisionnel et du budget
Savoir faire
  • comparer la réalité du chantier au dossier du marché
  • consulter les responsables d’exécution
  • établir un métré d’exécution
  • établir un planning journalier
  • établir l’échéancier de facturation
  • calculer un budget
  • vérifier les options prises auprès des partenaires
Tâche
Constitution des équipes de production
Savoir faire
  • préciser les compétences et profils recherchés
  • vérifier les disponibilités
  • décider des statuts et contrats d’embauche (intérim, CDD, CDI, contrats aidés, etc.)
  • rechercher, si besoin, les compétences en externe
  • vérifier la validité des certificats ou brevets obligatoires (CACES, SST, etc.)
  • délivrer les habilitations et autorisations
  • organiser les horaires et durées de travail
  • établir les salaires, les primes, les indemnités
Tâche
Commande des matériaux et matériels
Savoir faire
  • comparer les définitions du client et les références fournisseurs
  • établir une liste de fournitures (matériel et matériaux)
  • déterminer ce qui est contenu en stock et ce qui doit être commandé
  • fixer le planning et les lieux de livraison
  • passer les commandes (confirmation écrite
  • négocier le délai, le prix au téléphone
  • soumettre les matériaux, matériels et procédés pour accord
Tâche
Commande des travaux aux sous-traitants
Savoir faire
  • consulter les sous-traitants, les fournisseurs, les co-traitants
  • contrôler le statut des sous-traitants
  • vérifier les compétences des sous-traitants (PAQ, PHS, assurance professionnelle)
  • analyser les offres
  • comparer les offres des sous-traitants, choisir
  • demander l’agrément au maître d’ouvrage
  • négocier les conditions
  • rédiger les contrats
Tâche
Préparation du Plan Particulier de Sécurité et Protection de la Santé (PPSPS)
Savoir faire
  • lister les partenaires (organismes, coordonnateur, concessionnaires etc.)
  • rédiger un mode opératoire détaillé
  • définir les risques inhérents à chaque phase
  • prendre en compte la réglementation HSCT
  • définir les procédés ou les équipements de sécurité
  • commenter le PPSPS, l’argumenter
Tâche
Préparation du Plan Assurance Qualité
Savoir faire
  • interpréter le plan directeur interne à l’entreprise
  • rédiger un Plan Assurance Qualité
  • définir la position et la nature des contrôles
  • définir les procédés ou équipements de sécurité
  • commenter le PAQ, l’argumenter
  • définir les critères et les points-clés à prendre en compte
3
Activité
INSTALLER
Tâche
Mise en place des installations fixes de chantiers, mise au point des dispositifs de signalisation et de sécurité
Savoir faire
  • mettre à disposition les moyens de protection adaptés aux risques du chantier
  • faire respecter le PPSPS, les plans d’installation et de signalisation
  • gérer les déplacements de la signalisation en fonction de l’avancement des travaux
  • implanter les clôtures
  • choisir et quantifier le petit matériel de signalisation et de sécurité (cônes, piquets, panneaux, rubalises, etc.)
  • respecter la réglementation pour implanter des panneaux de signalisation
  • faire installer les aires de stockage
  • faire exécuter les pistes d’entrée et sortie de la zone
  • mettre en place la zone de nettoyage des engins
  • faire exécuter les VRD de l’installation de chantier
4
Activité
SUIVRE L’EXECUTION
Tâche
Contrôles techniques en cours d’exécution
Savoir faire
  • lire les documents : plans d’exécution, CCTP, PPSPS, PAQ
  • contrôler les matériels et outillage, veiller à leur entretien
  • contrôler les fournitures et matériaux
  • contrôler les alignements
  • contrôler les traçages
  • contrôler les pentes et les repères de niveau
  • contrôler la compacité d’un remblai
  • vérifier la conformité avec les prescriptions et règles de l’art (NF.DTU)
  • décider des corrections à apporter
  • informer les documents et les conserver
Tâche
Suivi de l’avancement
Savoir faire
  • prendre les attachements, les levés de détail
  • interpréter les informations issues du chantier
  • tenir le journal de chantier
  • établir un constat d’avancement (en %, en 1/1000 ème)
  • actualiser le planning prévisionnel
  • déterminer les actions correctives nécessaires
  • établir une situation de travaux, une facture intermédiaire
  • suivre les encaissements
Tâche
Gestion administrative du marché
Savoir faire
  • remplir les formalités en cas de modifications de travaux, de prolongation, etc.
  • soumettre les matériaux, matériels et procédés pour accord
  • réceptionner les ordres de services partiels
  • rédiger un devis complémentaire
  • préparer un mémoire de chantier, un dossier
  • organiser le classement des documents
Tâche
Relations avec les partenaires : client, autres corps d’état, sous-traitants, organismes de contrôle
Savoir faire
  • représenter l’entreprise
  • assurer le rôle de mandataire commun dans un groupement
  • organiser, ordonnancer, piloter les travaux
  • prendre les précautions nécessaires avec les sous-traitants en difficulté
  • écouter les remarques ou doléances des uns et des autres
  • participer aux réunions de chantier
  • rédiger un compte-rendu de réunion
Tâche
Suivi des sous traitants
Savoir faire
5
Activité
CLOTURER
Tâche
Livraison de l’ouvrage
Savoir faire
  • demander la réception
  • participer à la visite de réception
  • donner les explications nécessaires
  • présenter les documents correspondants
  • noter les remarques
  • obtenir le P.V de réception
  • lever les réserves
  • établir le dossier des ouvrages exécutés, le remettre
Tâche
Facturation définitive en fonction des modalités prévues dans les contrats
Savoir faire
  • établir le décompte général et définitif
  • vérifier les décomptes des sous-traitants
  • établir une réclamation
  • suivre l’encaissement
Tâche
Calcul et analyse des résultats du chantier
Savoir faire
  • établir le compte de résultat du chantier
  • faire apparaître les écarts avec le budget prévisionnel
  • analyser les écarts par poste, commenter, argumenter
  • poser des hypothèses explicatives
  • tirer des conclusions
  • commenter, argumenter
Compétences transversales
  • Contrôle qualité
  • Contrôle sécurité
  • Gestion des aléas
  • Relations dans l’équipe de travail
  • Relations externes à l’entreprise
  • Respect des délais

merci de compléter les informations ci-dessous pour télécharger la fiche de poste

Télécharger au format PDF Télécharger le pdf

Quels sont les diplômes existants ?

Un diplôme émane d’une autorité compétente, sous le contrôle de l’Etat, via le Ministère de l’Education Nationale ou encore de l’Enseignement Supérieur. Il conditionne l’accès à certaines professions et à certaines formations ou concours. Il reconnaît au titulaire un niveau de capacité vérifié pour l’exercice d’un métier. Glossaire des diplômes.

Ci-dessous la liste des différents diplômes :

Accès au diplôme:

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié. Ce mode de formation est privilégié dans le secteur du Bâtiment et les Travaux Publics, permettant à l’apprenant d’acquérir ou  de développer son expérience professionnelle, et à l’entreprise d’anticiper sur le recrutement de ses salariés.

Formation scolaire : L’apprenant a aussi la possibilité de préparer sa certification, dans un Lycée professionnel, alors en statut scolaire A défaut d’une alternance, des stages sont cependant prévus dans le cadre de sa formation.

Obtenir ces diplômes dans le cadre d’une reconversion :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF.

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF.

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois.

La POE : Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire.

Etres accompagné dans le financement de ces diplômes

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, rapprochez vous de votre Opérateur de Compétences .

Pour la Construction : Constructys https://www.constructys.fr/

Ou rapprocher vous de Pôle Emploi : https://www.pole-emploi.fr/

Ou mobilisez un CEP – Conseil en évolution professionnelle : http://www.mon-cep.org/

Comment obtenir un Titre Professionnel ?

Un titre professionnel est une certification professionnelle attestant que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées. Il favorise l’évolution professionnelles ou le retour à l’emploi de son titulaire.

Les titres professionnels s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une qualification professionnelle.

Ci-dessous la liste des différents titres disponibles :

Accès au titre:

Obtenir ces titres en formation initiale :

Formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) : Alternance entre un  centre de formation et l’entreprise. L’apprenant signe un contrat de travail avec l’entreprise et dispose donc du statut de salarié.

Obtenir ces titres dans le cadre d’une reconversion :

Le CPF : Le Compte Personnel de Formation est un  dispositif d’accès à la formation professionnelle.  Toute personne dispose d’un compte personnel de formation, dès sa première expérience professionnelle, qu’elle garde tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel.  Le CPF  a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et permettre le maintien de leur employabilité et leur évolution professionnelle. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CPF et connaitre l’ensemble des formations du BTP éligibles au CPF

Le CPF de transition : Ce dispositif permet de mobiliser son compte CPF pour mettre en œuvre  un  projet de transition professionnelle. Il s’adresse ainsi aux salariés souhaitant se réorienter en se formant pour l’obtention d’une certification éligible au CPF

La Pro-A : La reconversion ou la promotion par alternance.  Cette modalité d’accès à la formation dans l’entreprise met l’accent sur l’évolution et la réorientation professionnelle, ainsi que sur la co-construction du projet entre salarié et employeur. Elle permet pour le salarié de préparer  l’obtention d’une certification et pour l’employeur d’anticiper les évolutions sectorielles, de qualifier ses collaborateurs et de sécuriser les emplois

La POE  : Collective ou individuelle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est une aide à la formation accordée à un demandeur d’emploi et initiée par un employeur ou une branche professionnelle visant une formation d’une durée maximale de 400heures pour accéder à un emploi pour lequel un besoin a été identifié au sein d’une entreprise ou au sein d’une Branche sur un territoire

Pour en savoir plus sur ces dispositifs de formation et modalité de financement, rapprochez vous de votre Opérateur de Compétences . Pour la Construction :

Constructys : https://www.constructys.fr/

Ou rapprocher vous de Pôle Emploi: https://www.pole-emploi.fr/

ou mobilisez un CEP – Conseil en évolution professionnelle : http://www.mon-cep.org/

Comment obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle ?

Le CQP est un certificat qui atteste de la qualification d’une personne à tenir un emploi clairement identifié pour une activité spécifique.
Il est délivré par les Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi (CPNE) du Bâtiment et des Travaux Publics, instances reconnues par l’Etat et les partenaires sociaux pour leur compétence en matière d’emploi et de qualification professionnelle.