logo-iphone

Rejoindre le BTP

On peut accéder au métier :
  • directement avec un diplôme d'ingénieur obtenu dans une grande école ou une université, éventuellement complété d'un master en gestion / management de projet. Le chargé d'affaires débutant commence par participer en équipe à des dossiers avant de se voir confier des projets qui, avec les années, deviennent de plus en plus gros et complexes.

  • après une expérience d'encadrement de bureau d'études ou de chantier avec un BTS, un DUT ou une licence Professionnelle du secteur, par exemple : BTS aménagement finition ; BTS Bâtiment ; BTS Enveloppe du bâtiment : façades – étanchéité ; BTS Fluides Energie Environnements option génie sanitaire et thermique ; DUT Génie Civil option Bâtiment ; DUT Génie Civil option Travaux Publics et Aménagement ; Licence Professionnelle Bâtiment et construction, etc. - après une progression dans la filière production avec une formation initiale de type CAP / BEP(1) et/ou Bac Pro dans l'activité concernée, p. ex. : CAP Installation sanitaire + CAP Installation thermique

L'expérience, la formation continue, le tutorat et/ou la validation des acquis de l'expérience permettront de progresser par la suite.

(1) Depuis 2009, le brevet d'études professionnelles (B.E.P.) est rénové et devient une étape dans le cursus du baccalauréat professionnel, qui s'obtient en trois ans au lieu de quatre. Le BEP rénové sera délivré aux élèves de première de Bac pro à partir de 2011 (Circulaire MEN DGESCO A2-2 n° 2009-028 du 18/02/2009 – Paru au Bulletin officiel spécial n°2 du 19/02/2009)


chef-de-chantier-38Repérer ou susciter la demande d'un client (collectivités territoriales, clients privés...), élaborer une réponse, convaincre le client que la solution proposée est la meilleure et qu'elle répond à ses besoins : telle est la mission à la fois technique, financière et commerciale du chargé d'affaires.


Il étudie les appels d'offres, prospecte et fidélise la clientèle. Selon l'importance du chantier et l'organisation de l'entreprise, il réalise lui-même les études ou les confie au bureau d'études. En tout état de cause, il coordonne les études techniques et les études de prix pour proposer la meilleure offre, rédige le contrat et procède à la mise au point du dossier marché. Le contrat signé, il suit le projet dans sa réalisation avec le chef de chantier, jusqu'à la réception de l'ouvrage, et assure le lien avec le client, les fournisseurs et/ou les sous-traitants.

S'il exerce dans une PME, le chargé d'affaires seconde le chef d'entreprise sur l'ensemble de la clientèle et des projets. Dans les plus grandes entreprises, il intervient sur une zone géographique précise, sous la responsabilité d'un chef d'agence (travaux publics), d'un responsable de secteur ou d'un directeur régional.

Evoluer dans le BTP

 
chef-de-chantier-38Repérer ou susciter la demande d'un client (collectivités territoriales, clients privés...), élaborer une réponse, convaincre le client que la solution proposée est la meilleure et qu'elle répond à ses besoins : telle est la mission à la fois technique, financière et commerciale du chargé d'affaires.


Il étudie les appels d'offres, prospecte et fidélise la clientèle. Selon l'importance du chantier et l'organisation de l'entreprise, il réalise lui-même les études ou les confie au bureau d'études. En tout état de cause, il coordonne les études techniques et les études de prix pour proposer la meilleure offre, rédige le contrat et procède à la mise au point du dossier marché. Le contrat signé, il suit le projet dans sa réalisation avec le chef de chantier, jusqu'à la réception de l'ouvrage, et assure le lien avec le client, les fournisseurs et/ou les sous-traitants.

S'il exerce dans une PME, le chargé d'affaires seconde le chef d'entreprise sur l'ensemble de la clientèle et des projets. Dans les plus grandes entreprises, il intervient sur une zone géographique précise, sous la responsabilité d'un chef d'agence (travaux publics), d'un responsable de secteur ou d'un directeur régional.

Transmettre son savoir-faire

Situation de l'emploi, les perspectives

Témoignage

chef-de-chantier-74

Eric

titulaire d'un BTS, devient technicien de bureau d'études à 26 ans puis chargé d'affaires à 30 ans

guillemet-temoignageNé en 1975, il fait ses études dans la filière professionnelle Installations thermiques et sanitaires, où il obtient le CAP puis le BEP, avant d'intégrer la filière technique, obtenant le Bac F9 Génie énergétique, et enfin le BTS Equipement technique et énergie (ETE).

Sa carrière professionnelle commence par une série d'emplois de courte durée, alternant technique et commercial : soudeur - serrurier, conseiller de vente de produits thermiques et sanitaires, technicien de bureau d'études chauffage... Il se stabilise dans une PME de chauffage - climatisation en 2001 : technicien de bureau d'études, on lui confie rapidement le suivi des affaires et les rendez-vous de chantier. ...

Lire la suite ...

Témoignage

chef-de-chantier-75

Nicolas, 26 ans

titulaire d'un double CAP, devient chef de chantier à 26 ans puis chargé d'affaires à 32 ans

guillemet-temoignageNé en 1977, il intègre une grande entreprise à 16 ans comme apprenti pour préparer son CAP ; il y deviendra chargé d'affaires après 14 ans d'expérience.

A la fin de son contrat d'apprentissage et avec 2 CAP en poche (Installation sanitaire et Installation thermique), il est recruté comme ouvrier professionnel. Assez rapidement il est promu compagnon professionnel, puis chef d'équipe et chef de chantier en 2003. En 2004 il passe ETAM, technicien de chantier conducteur de travaux. Depuis un an chargé d'affaires, il passe dans la catégorie cadre en 2009. ...

Lire la suite ...