Le Bâtiment termine en hausse au 4e trimestre

Les chiffres relatifs à l’activité des entreprises artisanales du Bâtiment au 4e trimestre 2020 ont été publiés. Premier enseignement : le Bâtiment a terminé l’année 2020 avec un volume d’activité en hausse de 1,5 % au 4e trimestre, par rapport au même trimestre de l’année précédente (et 0,5 % au 3e). Le recul de l’activité globale s’établit ainsi à – 9 % pour l’ensemble de l’année 2020, un recul moins important qu’estimé, après une chute de 12 % au 1er trimestre et de 24 % au deuxième. 

Cette croissance au 4e trimestre est notamment portée par le neuf (+ 2,5 %), quand l’entretien-amélioration enregistre + 1 % et la performance énergétique du logement + 0,5 %.

Côté corps de métier, c’est la maçonnerie qui a connu la plus forte croissance avec 2,5 %, contre 1,5 % pour le domaine couverture-plomberie-chauffage et la menuiserie-serrurerie, 1 % pour l’électricité et 0,5 % pour l’aménagement-décoration-plâtrerie.

La situation est cependant assez disparate en fonction des régions, avec une reprise qui s’est accélérée sur la façade Atlantique (de + 3 à + 3,5 %), dans le Centre-Val de Loire (+ 2,5 %), le Grand Est (+ 2 %) et les Hauts-de-France (+ 2 %). + 4 % ont même été enregistrés dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie. Quant à l’activité en Ile-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Bourgogne-Franche-Comté, elle est en baisse, s’établissant respectivement à – 0,5 %, – 1 % et – 1,5 %, quand la Normandie stagne.   

A noter enfin une progression de 2,1 % sur un an de l’emploi salarié (30 200 emplois supplémentaires pour atteindre 1 446 800 salariés au 3e trimestre 2020), alors qu’il connaît un recul de 0,8 % tous secteurs d’activité confondus. La hausse la plus importante est atteinte dans les entreprises de moins de 20 salariés : + 3,1 % sur un an, soit 22 700 emplois supplémentaires pour un total de 755 300 salariés au 3e trimestre 2020. Le taux de recours à l’intérim est quant à lui en baisse : il s’établit à 8,5 %, à – 11 % au 3e trimestre 2020 par rapport au même trimestre de l’année précédente.