Des entreprises qui résistent mieux dans un contexte de reprise économique

Cela fait plus d’un an que les indicateurs repassent progressivement au vert pour le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics. Les chiffres de la construction neuve (mises en chantiers et permis de construire) sont en constante progression. Les majors affichent leur optimisme en annonçant de grands plans de recrutements pour 2018.

Les chiffres concernant les défaillances d’entreprises au troisième trimestre 2017, publiés par Altares, confirment cette bonne tendance : Le nombre de défaillances d’entreprises – en sauvegarde, en redressement ou en liquidation judiciaire, pour ce troisième trimestre est en effet inférieur à 11 000, ce qui ne s’était plus vu depuis la crise de 2008. Cette reprise se retrouve aussi bien dans le Gros Œuvre, particulièrement porté par la construction de maisons individuelles ou encore la maçonnerie générale, que le Second Œuvre, et les travaux publics.

Le nombre de défaillances pour les TPE, qui composent majoritairement le BTP, se stabilise après plusieurs mois de baisses importantes. Les micro entreprises qui concentrent les trois-quarts des redressements ou liquidations gardent le cap et leur défaillance recule de 6,7 % depuis deux trimestres consécutifs.

Pour plus de données sur l’évolution de l’activité, du chiffre d’affaire, création d’entreprises…. Ayez le réflexe « note de conjoncture », actualisée chaque trimestre !