logo-iphone

logo

Rejoindre le BTP

 On peut débuter comme constructeur en béton armé avec :
  • Un CAP / BEP Maçon ou un CAP/ BEP Constructeur en béton armé
  • Un Bac pro Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre ou un Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti
  • Un BP (Brevet Professionnel) construction en maçonnerie et béton armé.(1)

Ces qualifications sont accessibles en apprentissage ou en alternance avec un contrat de professionnalisation.

L'expérience, la formation continue et/ou la validation des acquis de l'expérience permettront de progresser par la suite, en prenant des responsabilités comme chef d'équipe, et même de chef de chantier en prenant davantage de responsabilités et à condition de s'adapter aux évolutions techniques.

Les autres évolutions possibles

(1) Depuis 2009, le brevet d'études professionnelles (B.E.P.) est rénové et devient une étape dans le cursus du baccalauréat professionnel, qui s'obtient en trois ans au lieu de quatre. Le BEP rénové sera délivré aux élèves de première de Bac pro à partir de 2011 (Circulaire MEN DGESCO A2-2 n° 2009-028 du 18/02/2009 – Paru au Bulletin officiel spécial n°2 du 19/02/2009)

constructeur-beton-5Le constructeur en béton armé bâtiment réalise des travaux sur tous types de bâtiments (maisons individuelles, logements collectifs, bâtiments industriels, locaux tertiaires, locaux commerciaux, etc.), dans le cadre de constructions neuves.

Sur un chantier, il réalise le gros œuvre : les fondations, les murs et les planchers (...) soit par assemblage d'éléments (blocs de béton, poutrelles préfabriquées) soit par coulage de béton. Le constructeur en béton armé bâtiment travaille avec des moyens mécanisés (levage, manutention ...).

Il réalise 4 opérations principales :

1. Le coffrage, ou élaboration du moule dans lequel sera coulé le béton ;
2. Le ferraillage, ou pose d'armatures métalliques dans le moule pour armer (consolider) le béton ;
3. Le bétonnage, ou coulage du béton dans le moule ;
4. Le démoulage, ou décoffrage de la pièce, opération délicate car il faut garder le béton intact sans abîmer le coffrage.

Il sait respecter les plans et les consignes, tracer et implanter des ouvrages, monter et démonter un échafaudage et un étaiement, réaliser et mettre en place des coffrages en bois, poser et déposer un coffrage outil, réaliser un ouvrage en béton armé, réaliser les éléments préfabriqués d'un ouvrage, utiliser en toute sécurité des petits engins et contrôler la conformité et la qualité d'exécution.
Le bon démarrage d'un chantier dépendant de son travail, il doit être rigoureux, avoir une bonne condition physique, de la prudence et le respect des règles de sécurité.

Evoluer dans le BTP

 
constructeur-beton-5Le constructeur en béton armé bâtiment réalise des travaux sur tous types de bâtiments (maisons individuelles, logements collectifs, bâtiments industriels, locaux tertiaires, locaux commerciaux, etc.), dans le cadre de constructions neuves.

Sur un chantier, il réalise le gros œuvre : les fondations, les murs et les planchers (...) soit par assemblage d'éléments (blocs de béton, poutrelles préfabriquées) soit par coulage de béton. Le constructeur en béton armé bâtiment travaille avec des moyens mécanisés (levage, manutention ...).

Il réalise 4 opérations principales :

1. Le coffrage, ou élaboration du moule dans lequel sera coulé le béton ;
2. Le ferraillage, ou pose d'armatures métalliques dans le moule pour armer (consolider) le béton ;
3. Le bétonnage, ou coulage du béton dans le moule ;
4. Le démoulage, ou décoffrage de la pièce, opération délicate car il faut garder le béton intact sans abîmer le coffrage.

Il sait respecter les plans et les consignes, tracer et implanter des ouvrages, monter et démonter un échafaudage et un étaiement, réaliser et mettre en place des coffrages en bois, poser et déposer un coffrage outil, réaliser un ouvrage en béton armé, réaliser les éléments préfabriqués d'un ouvrage, utiliser en toute sécurité des petits engins et contrôler la conformité et la qualité d'exécution.
Le bon démarrage d'un chantier dépendant de son travail, il doit être rigoureux, avoir une bonne condition physique, de la prudence et le respect des règles de sécurité.

Transmettre son savoir-faire

Situation de l'emploi, les perspectives

dataviz metiers
Consultez le portrait statistique par métier

(NB: ces chiffres clés regroupent plusieurs métiers d'une même famille)

Témoignage


macon-6

Abdel, 29 ans

ouvrier d'exécution maçon - coffreur

guillemet-temoignageIl obtient un Bac littéraire au Maroc, où il travaille pendant 7 ans dans une usine de bois, puis au sein d'une entreprise familiale agricole.

En parallèle, il aide à des travaux de maçonnerie : transport de matériaux, mélange pour la fabrication de ciment, etc. A son arrivée en France en 2006, il travaille comme ouvrier agricole tout en pensant à se reconvertir dans le bâtiment. Il suit deux premières formations de découverte des métiers du bâtiment. ...

Lire la suite ...

Témoignage

constructeur-beton-8

Eric, 35 ans,

maître ouvrier coffreur

guillemet-temoignageA 19 ans, un voisin conducteur de travaux dans une grosse entreprise le fait embaucher comme manœuvre. Un an après, il entreprend une formation de 24 mois, en travaillant en alternance dans une autre grande entreprise.


Il travaille sur de gros chantiers : stade, stations de ski, et ensuite bien d'autres bâtiments grâce à la reprise économique.

Cela fait maintenant quatorze ans qu'il a le statut de maître ouvrier, avec la même paie qu'un chef d'équipe... et des soucis en moins. Il préfère avoir une solide expérience de métier avant de se voir peut-être un jour confier la responsabilité d'un chantier. ...

Lire la suite ...