logo-iphone

logo

batiment-5Le foreur d'eau a pour mission de réaliser un captage d'eau de nappe souterraine par forage.

Aux commandes de sa machine de forage en surface, il réalise un ouvrage en aveugle dans le sol jusqu'à plusieurs centaines de mètres dans des contextes hydrauliques et géologiques très variés.

Il doit interpréter les mesures et observations faites en surface, les "paramètres" de forage, afin d'agir en conséquence. Il veille à maintenir ces paramètres dans les plages correctes, notamment le couple, le poids sur l'outil, les débits de remontée des fluides de forage, etc.

Le travail du foreur d'eau inclut également toutes les opérations qui permettront l'exploitation de l'ouvrage de manière pérenne :

  • mise en place d'un tubage plein en partie supérieure avec cimentation ;
  • télescopage de tubages avec cimentation de l'annulaire pour éviter la mise en communication de nappes superposées
  • mise en place du tube crépiné et gravillonnage ;
  • mise en place de la chambre de pompage (tubage plein) et cimentation ;
  • développement de l'ouvrage pour obtenir des conditions optimales d'exploitation ;
  • pompage d'essai avec contrôle de l'évolution du débit et des rabattements de l'aquifère.

Les chantiers courants sont dispersés géographiquement et sont confiés à des équipes qui comprennent en général un compagnon (le foreur) et un aide. Ces binômes interviennent en autonomie et doivent avoir un sens aigu de leurs responsabilités en terme de sécurité, et vis-à-vis de la protection de la ressource naturelle.

L'emploi de foreur d'eau est classé au Niveau II position 2 dans la Convention Collective Nationale des ouvriers des Travaux Publics.


L'évolution des marchés et les perspectives de croissance


Le contrôle et la protection des masses d'eau souterraines sont un impératif vital pour les générations futures. Une directive européenne et sa traduction en droit français ont amené à définir le forage comme une installation classée dans le Code de l'Environnement. Si une grande partie des forages destinés aux particuliers échappent encore à cette réglementation, celle-ci évoluera prochainement pour permettre le contrôle de ces ouvrages, entraînant un besoin accru des entreprises du secteur en foreurs d'eau qualifiés.

Compte tenu d'importantes cohortes de professionnels du forage d'eau approchant l'âge de la retraite, le renouvellement des foreurs expérimentés devient de plus en plus pressant.

On recense environ 80 entreprises de forage d'eau en France, des PME pour la plupart de petite taille (moins de 11 salariés) et allant jusqu'à 50 salariés. Elles réalisent des forages pour l'eau et également pour le captage thermique.

Vous êtes un salarié :

En savoir plus (les opportunités, les démarches...)

Vous êtes une entreprise :

Télécharger le dossier technique complet
Télécharger la fiche d'identité du CQP