France Relance : Plus de 4000 projets déposés pour la rénovation des bâtiments de l’Etat

Pour soutenir le secteur de la Construction, le Gouvernement a lancé le 7 septembre dernier, dans le cadre de France Relance, deux appels à projets pour la rénovation énergétique des bâtiments de l’État. Plus de 4 000 dossiers ont été déposés par les équipes immobilières des universités pour la rénovation des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, CROUS compris, et par celles de l’Etat pour la rénovation des bâtiments tels que commissariats, préfectures, bases militaires, palais de justice, trésoreries ou encore musées

Les opérations portent tout autant sur des actions dites « à gain rapide » (contrôle, pilotage et régulation des systèmes de chauffage, modernisation des systèmes d’éclairage, etc.), sur des travaux de gros entretien ou de renouvellement des systèmes (isolation du bâti, changement d’équipements, etc.), que sur des opérations de réhabilitation lourde (mises aux normes de sécurité et d’accessibilité, confort, etc.).

Les projets s’élèvent ainsi de quelques milliers d’euros à plusieurs dizaines de millions pour les plus importants. Reste maintenant aux équipes de l’Etat à examiner ces projets, avec l’aide du Centres d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), et à sélectionner d’ici courant novembre les projets ayant le plus fort impact sur la consommation énergétique et pouvant être conduits dès que possible en 2021.

Les dossiers de moins de 5 M€ et de moins de 8 M€ pour l’Ile-de-France feront l’objet d’une sélection régionale, et ceux au-delà de ces montants (moins de 5 % des projets) seront arrêtés au niveau national.

Outre la réduction de l’empreinte énergétique des bâtiments publics, ces investissements ont pour objectif de soutenir le secteur de la Construction, en multipliant les chantiers au niveau local pour que des entreprises du BTP, de toutes tailles, puissent y participer.