logo-iphone

logo

Exporter en PDF

chauffagiste-6A quoi peut vous servir ce carnet ?

Ce carnet est fait pour vous permettre de garder les traces de ce que vous faites, de ce que vous apprenez au fil de votre expérience. Vous travaillez sur des chantiers divers, vous y faites différents travaux... A travers ces tâches "éparpillées", vous vous construisez votre compétence professionnelle.
Pour savoir où vous en êtes de votre savoir-faire, de votre compétence, pour les exprimer et peut-être les faire reconnaître, il est nécessaire de garder des traces de ce que vous avez réalisé et appris.

Comment vous en servir?

Ce carnet comporte trois parties :

  • La liste des ouvrages

Elle vous permettra de noter les types de chantier auxquels vous avez participé.

  • Un inventaire des séquences qui se succèdent sur un chantier

C'est la partie la plus importante du carnet.
Vous repérez les savoir-faire que vous avez acquis, et votre degré d’autonomie.

  • Le repérage de vos connaissances technologiques.

En travaillant vous avez mis en œuvre des matériaux, utilisé des matériels... Vous avez appris des choses sur ces matériaux et ces matériels. Nous vous proposons quelques repères qui vous permettent de faire le point sur ces connaissances.

NOUVEAU !
Ce carnet de compétences a été enrichi des ouvrages, connaissances et savoir‐faire liés à la performance énergétique des bâtiments et à la gestion de chantiers à faibles nuisances.
Retrouvez‐les au premier coup d'oeil grâce à l'icône suivante
 maison-picto2

LES OUVRAGES

1. Les ouvrages  Tuyauteries Appareils Turbines
Milieux 
Pétrochimie 
Chimie, pharmacie 
Cimenterie 
Incinération 
Nucléaire 
Electricité 
Naval 
2. Mes habilitations  Date d’obtention
CACES Chariot élévateur 
CACES Nacelles (précisez :) 
CACES Pont roulant 
Réception d’échafaudages 
Montages d’échafaudages 
Secouriste Sauveteur du Travail 
Habilitation Electrique HOBO 
GIES 
Risques Chimiques 
Désamiantage non friable 
Désamiantage friable 

 

LES SAVOIR-FAIRE

1. Installer les équipements de sécurité  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
MONTAGE D’ECHAFAUDAGE 
Reconnaître le type d’échafaudage     
Contrôler l’état des éléments et les préparer     
Assembler les éléments (selon le procédé prévu)     
Tracer au sol selon le plan     
Suivre le mode opératoire de montage     
Contrôler la conformité des montages     
     
MISE EN PLACE DES PROTECTIONS COLLECTIVES 
Contrôler l’état des dispositifs et des engins     
Poser les filets de sécurité     
Poser les lignes de vie     
Poser les protections périphériques     
Mettre en place et vérifier un échafaudage     
Vérifier l’état et le fonctionnement des nacelles     
Monteur calorifugeur en isolation industrielle4    
     
2. Poser les isolants thermiques  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
POSE DE COQUILLES, DOUELLES, PANNEAUX SUR PARTIES DROITES 
     
POSE DE MATELAS GRILLAGES 
     
BOURRAGE DE BOITES EN PANNEAUX ET NAPPES 
Vérifier les appros (nature de l’isolant, épaisseur…)     
Poser les coquilles, douelles, matelas, bourrelets monocouches     
Coudre, feuillarder, ligaturer     
Enficher l’isolant     
Poser multicouches (décaler les joints)     
     
POSE D’ISOLANTS SUR EQUIPEMENTS ET APPAREILS : colonnes, ballons, échangeurs, gaines, chaudières, électrofiltres, économiseurs 
     
POSE D’ISOLANTS SUR TUYAUTERIE DE GROS DIAMETRE 
     
POSE D’ISOLANTS SUR ACCESSOIRES : brides, robinets, filtres, clapet 
Vérifier l’état des appros (nature des isolants, épaisseur)     
Poser une chambre de chauffe     
Poser les entretoises, les cerces     
Fixer sur aiguilles     
Poser coquilles, douelles, matelas, bourrelets multicouches     
Coudre, feuillarder, ligaturer     
     
TRAITEMENT DES POINTS SINGULIERS « CHAUD » : fond de ballon, trou d’homme, trou de poing, passages divers 
Lire les instructions, les plans     
Vérifier l’état des appros (nature des isolants, épaisseur)     
Vérifier l’état du support     
Poser les gouttières de tôle     
Poser les entretoises     
Poser les panneaux, les matelas : coller, fixer sur aiguilles, fixer par languettes     
Coudre, lacer, feuillarder     
Décaler croiser les joints (multicouches)     
     
3. Poser les isolants frigorifiques  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
POSE D’ISOLANTS FRIGORIFIQUES SUR TUYAUTERIES 
     
POSE D’ISOLANTS FRIGORIFIQUES SUR APPAREILS 
Vérifier l’état des appros (nature des isolants, épaisseur)     
Vérifier l’état du support     
Si nécessaire, faire l’induction     
Poser des coquilles     
Poser des douelles     
Fixer par collage ou ruban auto-adhésif     
Cirer     
Injecter une mousse     
Réaliser un pare-vapeur     
     
TRAITEMENT DES POINTS SINGULIERS FRIGORIFIQUES : liaison toit virole, partie basse, trou d’homme, trou de poing, passages divers 
Lire les instructions, les plans     
Poser les gouttières de tôle     
Poser les entretoises     
Poser les panneaux, les matelas : coller, fixer sur aiguilles, fixer par languettes     
Coudre, lacer, feuillarder     
Décaler, croiser les joints (multicouches)     
Cirer     
Injecter une mousse     
     
4. Tracer les revêtements  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
TRAÇAGE DE REVETEMENTS POUR TUYAUTERIES DROITES 
Retrouver des cotes sur plan isométrique     
Tracer     
Calculer un diamètre isolé     
Calculer un développement     
Reporter des longueurs     
     
RELEVE DE COTES (isométrique) ET TRAÇAGE DE REVETEMENTS POUR TUYAUTERIE COURBES : coudes, casses, piquages droits et obliques 
Relevé des cotes : sur plan, sur tuyauterie     
Calculer un diamètre isolé     
Calculer un développement     
Dessiner et coter une perspective isométrique     
Tracer épures et gabarits     
     
TRAÇAGE DE REVETEMENTS D’APPAREILS, FIXES OU DEMONTABLES : troncs de cônes, « rond carré », trémies,… 
Relever des cotes isométriques     
Exécuter un croquis noté     
Concevoir l’assemblage et l’esthétique du revêtement     
Calculer un diamètre isolé     
Calculer un développement     
Dessiner et coter une perspective isométrique     
Dessiner et coter un élément de virole     
Tracer toutes épures et gabarits     
     
5. Mettre en forme et assembler les pièces  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
DECOUPAGE, PERÇAGE DES DIFFERENTS MATERIAUX : galva, aluminium, inox, pré-laqué 
Régler une machine simple     
Contrôler la pièce     
     
MOULURAGE, ROULAGE, BORDAGE DES DIFFERENTS MATERIAUX : galva, aluminium, inox, pré-laqué 
Choisir, contrôler et fixer la pièce outil (molette)     
Contrôler la pièce     
     
ASSEMBLAGE MECANIQUE DES PIECES 
Lire le plan, le croquis, la feuille de débit     
Riveter, agrafer, percer     
Poser les collerettes, arrêts d’isolation, tampons, joints de dilatation     
Repérer les lots préfabriqués     
     
SOUDAGE PAR POINTS 
Contrôler les têtes de soudures     
Présenter les pièces     
Appuyer sur la gâchette     
Contrôler la solidité du point     
     
6. Monter les revêtements  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
MONTAGE DE REVETEMENTS SOUPLES SUR TUYAUTERIES : enduits toilé à base de bitume, stratifiés polyester 
Contrôler l’état de l’isolant     
Lire la fiche technique, le mode opératoire     
Poser la trame     
Lisser     
Surveiller l’épaisseur selon les instructions du fournisseur     
     
MONTAGE DE REVETEMENTS RIGIDES SUR TUYAUTERIES : Revêtements métalliques, PVC, revêtements par enduits plastiques 
Contrôler l’état de l’isolant     
Lire la fiche technique, le mode opératoire     
Monter les ceintures     
Poser les cales isolantes     
Fixer le revêtement : visser, riveter     
Disposer les recouvrements et les joints de dilatation     
Traiter les joints     
     
MONTAGE DE REVETEMENTS RIGIDES SUR EQUIPEMENTS (colonnes, ballons, tous appareils) 
Contrôler l’état de l’isolant     
Lire la fiche technique, le mode opératoire     
Monter les ceintures     
Poser les cales isolantes     
Fixer le revêtement : visser, riveter     
Disposer les recouvrements et les joints de dilatation     
Traiter les joints     
     
7. Assurer la maintenance  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
VERIFICATION ET REMISE EN ETAT DES ISOLANTS 
Contrôler les joints, les arêtes, les raccordements     
Déposer – reposer des éléments     
Remplacer une partie d’isolant     
Mettre en place les joints extensifs     
     
AJOUT OU REMPLACEMENT D’UN REVETEMENT SUR APPAREILS 
Relever les cotes sur place     
Exécuter un croquis coté     
Poser l’isolant     
Poser le revêtement     
     
8. Responsabilités techniques et relationnelles  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
CONTROLES TECHNIQUES 
Contrôler la conformité à la commande     
Contrôler la sécurité     
Contrôler la protection de l’environnement     
Contrôler le tri des déchets     
     
ANIMATION DE L’EQUIPE 
Distribuer les tâches     
Donner les consignes     
Affecter l’outillage     
Assurer la transmission des savoir-faire     
Veiller au climat de travail     
Rendre compte     
     
RELEVES SUR CHANTIER DES CONSOMMATIONS (matériaux et heures) ET DE L’AVANCEMENT 
Effectuer les relevés de façon régulière     
Remplir un bordereau, un rapport journalier     
Suivre l’avancement par rapport au planning     
     
RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES : clients, autres corps d’état, organismes de contrôle 
Représenter l’entreprise     
Communiquer avec le client     
Négocier, argumenter avec les autres intervenants     
Participer aux réunions de chantier     
     
REPLI DU CHANTIER : matériaux, matériels 
Inventorier les approvisionnements restants     
Trier les déchets     
Nettoyer et vérifier l’outillage, le matériel, les engins     
Organiser le retour des moyens matériels     
Nettoyer le chantier     

 

LES CONNAISSANCES TECHNOLOGIQUES

Au cours de votre expérience, vous avez accumulé des connaissances par l’environnement technique de votre métier : règles de l’art, matériaux, matériels…

Nous allons tenter d’en faire un premier repérage en parcourant des listes de mots : chaque fois qu’un mot ou un groupe de mots vous évoque un fonctionnement, une mise en oeuvre particulière, des précautions à prendre, un schéma, vous le cocherez.

  LES MATERIAUX    LES MATERIELS
       
  ISOLANTS   ACCES, LEVAGE
Différents types d’isolants  Types d’échafaudage
Isolants minéraux  Nacelles
PVC Chariots élévateurs
Polystyrènes  Ponts roulants
Polyuréthanes  Ponts volants
Polyesters     
Epoxy    ATELIER
Fibre de verre  Machines de débit
Amiante Machine d’usinage
Caoutchouc naturel Machine de façonnage
Liège Postes à souder
Vermiculite    
Perlite   POSE
Anticorrosion Outillage manuel
Pare-Vapeur Electroportatif
    Pistolets pneumatiques
  REVETEMENTS Visseuses à air
Plâtre Compresseurs
Plastique     
Enduits bitumineux  LE TRAÇAGE
Toiles de verre Relevés
Colles, mastic  Dessins isométriques
Métaux ferreux  Epures
Aciers inoxydables Cotations, symboles
Métaux non ferreux  Tolérances
Aluminium  Recherche de vraie grandeur
Température de fusion  Développement de volumes
Température de façonnage  Outillage de traçage
Résistance à la corrosion Logiciels de dessin
Sens de montage  Géométrie dans l’espace
Liaisons Trigonométrie
       
LA SECURITE ET L’ENVIRONNEMENT LES CONTROLES
Protections collectives Etat et qualité des supports
Protections individuelles Etat et qualité des isolants
Elingage et levage Etat et qualité des revêtements
Gestes et postures Compatibilité des matériaux
Sécurité contre les blessures par les outils Conductivité thermique : coefficient λ
Risques électriques Résistance thermique : coefficient R
Risques et protections liés aux travaux en hauteur Isolement acoustique : dB (A)
Risques liés aux poussières Isolation hydrique
Nocivité des produits chimiques Ponts thermiques
Travaux superposés Ponts acoustiques
Milieux confinés, intérieurs de capacité Phénomènes de conduction
Règles du GIES Phénomène de convection
Tri et évacuation des déchets Rayonnement
Projection Température, pression de l’air
Techniques de liaison Résistance mécanique
       
LA MISE EN OEUVRE LES DOCUMENTS
Isolation des tuyauteries Dossier chantier
Isolation des tuyauteries tracées PPSPS
Isolation des appareils Plans d’implantation
Isolation des robinetteries Ordre de travail
Isolation des réservoirs Fiche de données sécurité
Isolation des points singuliers Emballage, étiquetage
Isolation thermique Dessins d’isolation
Isolation frigorifique Plan de calepinage
Bourrage Plan de pose
Coquilles, douelles Traçabilité
Matelas    
Bourrelets    
Injection    
Projection    
Techniques de liaison    
       
       

Avec ce Carnet, vous avez la base indispensable :

Pour faire valider officiellement vos compétences et obtenir :

• Un certificat délivré par un organisme professionnel
• Un diplôme du Ministère de l’Education Nationale ou du Ministère du Travail

Pour compléter votre formation et progresser par votre métier

Pour faire des projets d’avenir professionnel et progresser par votre métier

 

L’APR, ORGANISME PARITAIRE DE LA PROFESSION, EST À VOTRE DISPOSITION POUR VOUS INFORMER ET VOUS AIDER DANS VOS DEMARCHES.