logo-iphone

logo

Exporter en PDF

charpentier-5A quoi peut vous servir ce carnet ?

Ce carnet est fait pour vous permettre de garder les traces de ce que vous faites, de ce que vous apprenez au fil de votre expérience. Vous travaillez sur des chantiers divers, vous y faites différents travaux... A travers ces tâches "éparpillées", vous vous construisez votre compétence professionnelle.
Pour savoir où vous en êtes de votre savoir-faire, de votre compétence, pour les exprimer et peut-être les faire reconnaître, il est nécessaire de garder des traces de ce que vous avez réalisé et appris.

Comment vous en servir?

Ce carnet comporte trois parties :

  • La liste des ouvrages

Elle vous permettra de noter les types de chantier auxquels vous avez participé.

  • Un inventaire des séquences qui se succèdent sur un chantier

C'est la partie la plus importante du carnet.
Vous repérez les savoir-faire que vous avez acquis, et votre degré d’autonomie.

  • Le repérage de vos connaissances technologiques.

En travaillant vous avez mis en œuvre des matériaux, utilisé des matériels... Vous avez appris des choses sur ces matériaux et ces matériels. Nous vous proposons quelques repères qui vous permettent de faire le point sur ces connaissances.

NOUVEAU !
Ce carnet de compétences a été enrichi des ouvrages, connaissances et savoir‐faire liés à la performance énergétique des bâtiments et à la gestion de chantiers à faibles nuisances.
Retrouvez‐les au premier coup d'oeil grâce à l'icône suivante
 maison-picto2

LES OUVRAGES

1. J'ai réalisé Maison individuelle Logement collectif Bâtiments
industriels et
tertiaires
CHARPENTES BOIS       
Charpentes simples (2 pentes) 
Charpentes complexes (4 pentes), lucarnes 
Charpentes courbes et croches (clocher) 
       
MAISON OSSATURE BOIS       
Structure 
Murs 
Plafond 
Plancher 
Isolation 
Bardage intérieur et extérieur 
       
ESCALIER BOIS 
       
ETAIEMENT ET COFFRAGE BOIS COURBE ET COMPLEXE 
       
RENOVATION ET REHABILITATION       
Charpentes 
Isolation extérieure 
Aménagement de combles 
Lucarnes 
Balcons, mézzanine 
Pontons, passerelles 
2. Mes habilitations Rarement De temps en temps Souvent CACES Date habilitation
(années)
           
LES ENGINS QUE VOUS AVEZ UTILISES           
Pont roulant 
Chariot élévateur 
Nacelle 
Grue auxiliaire 
Grue mobile 
Autres (précisez) :           
AUTRES HABILITATIONS (Précisez) :           

 

LES SAVOIR-FAIRE

1. Tracer des épures  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
REALISATION D’EPURES DE SOLIVAGE 
     
REALISATION D’EPURES DE CHARPENTES SIMPLES 
Savoir lire et exécuter une fiche de travail     
Savoir lire et exécuter un plan d’exécution     
Utiliser les outils de traçage (méthode 1/10è ou épure au sol)     
Tracer une épure pou un comble à 1 ou 2 pans     
Tracer un plan au 1/10è     
Utiliser un logiciel de dessin de charpente en 3D     
     
REALISATION D’EPURES POUR LUCARNES 
     
REALISATION D’EPURES POUR CHARPENTES COMPLEXES 
Tracer des lucarnes : rampantes, capucines…     
Tracer une épure pour un comble à pyramide     
Tracer une épure de comble avant corps et nez cassé     
Tracer une épure de comble mansardée     
Tracer une épure de comble à plusieurs épis     
Tracer une épure de comble en sablière et faîtage de pente     
     
REALISATION D’EPURES POUR CHARPENTE COURBE ET CROCHE (CLOCHER) 
Tracer une épure de comble impériale, en dôme, en bulbe…     
Tracer une épure d’escalier courbe et complexe     
     
2. Débiter, corroyer  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
DEBIT, CORROYAGE (bois massif, lamelle collé, contre-collé) 
Vérifier la qualité des matériaux     
Reporter les longueurs voulues sur les bois, couper les pièces     
Confectionner les gabarits, des montages pour les débits en série     
Utiliser les machines adéquates (scies, dégauchisseuse, raboteuse)     
Régler et entretenir ces machines     
Utiliser et placer les sécurités     
Corroyer selon un « angle de corroyage » non droit, faire les montages nécessaires     
Contrôler le travail     
Organiser la manipulation (lamellé-collé de grande portée)     
Utiliser les engins de manutention     
Utiliser les machines à commande numériques     
     
3. Tracer et marquer du bois  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
REMBARREMENT DES BOIS D’APRES EPURE DE CHARPENTE SIMPLE : pièces de niveau (épure au sol, plan au 1/10è, fiche de fabrication) 
Utiliser les outils de traçage     
Choisir et orienter les bois     
Tracer des pièces face aplomb     
Piquer une pièce de bois     
Tracer les assemblages adéquats (résistance mécanique, esthétique : tenons, mortaises, organes métalliques…)     
Organiser les manipulations     
Repérer et marquer les pièces     
     
REMBARREMENT DES BOIS D’APRES EPURE DE CHARPENTE COMPLEXE : pièces en élévation (arêtiers, noues) 
Déterminer un angle de corroyage     
     
REMBARREMENT DES BOIS D’APRES EPURE DE CHARPENTE COURBE OU CROCHE : pièces courbes 
Tracer des pièces à devers     
Tracer des pièces courbes     
     
4. Tailler  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
EXECUTION DE COUPES DROITES, D’EQUERRES 
Repérer les traçages     
Pointer, tracer, percer les pièces     
Utiliser l’outillage à main     
Utiliser les machines adéquates, dans le respect des règles de sécurité     
Régler et entretenir ces machines     
Changer un outil défectueux     
Concevoir un gabarit d’usinage     
Organiser les manipulations     
     
EXECUTION DE COUPES BIAISES 
Déterminer les angles d’inclination par rapport aux coupes     
Déterminer un angle de corroyage     
Déterminer les angles de cales à dévers     
Déterminer les angles de coupes biaises     
     
EXECUTION DE COUPES COURBES OU CROCHES 
Coller les blocs massifs ou lamellés-collés     
Exécuter les angles de corroyage     
     
5. Traiter, conditionner  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
TRAITEMENT DE CHARPENTES (traditionnelles et en lamellé-collé) 
Classer les pièces pour faciliter le montage     
Utiliser les moyens de traitement préventif (bac, tunnel)     
Appliquer un traitement curatif     
Appliquer un produit de finition     
     
CONDITIONNEMENT POUR TRANSPORT ET STOCKAGE 
Utiliser les engins de levage, de manipulation     
Lier les pièces pour faciliter le transport et selon la destination     
Stocker les bois pour préservation     
     
6. Installer le chantier  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
PREPARER ET ORGANISER LE CHANTIER 
Vérifier le dossier de chantier     
Reconnaitre le chantier     
Identifier et réceptionner les supports     
Repérer les éléments à protéger     
Anticiper l'ordre des opérations de montage     
Définition des mesures de sécurité     
Organisation des stockages     
Installer les zones de tri des déchets et leur marquage     
     
CHARGEMENT - DECHARGEMENT DES CAMIONS 
Anticiper l'utilisation du volume en vue du chargement/déchargement     
Prévoir les ancrages, les protections     
Manutentionner, attacher     
Vérifier le chargement (nombre, destination)     
Récupérer les déchets, emballages, sur livraisons     
     
IMPLANTATION DE CHARPENTE 
Implanter les repères de fixation de l'ossature     
Utiliser un laser rotatif     
Tracer les axes des fermes, des arétiers, des éléments porteurs     
Tracer les hauteurs de réservation, de boitiers     
Contrôler les traçages     
     
7. Monter la charpente  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
ASSEMBLAGE ET LEVAGE 
Lire et interpréter un plan     
Mettre en place et utiliser les dispositifs de sécurité     
Monter les échafaudages et les protections     
Interpréter les repères d’implantation     
Organiser les manipulations     
Gérer la place et l’ordre du levage     
Repérer et décoder les signes d’établissements     
Assembler au sol les éléments composés     
Utiliser les matériels de levage adéquats     
Choisir les points d’élingage     
Mettre en place les élingues et sangles     
Accompagner le levage (signes conventionnels)     
Travailler en hauteur, assembler en place : faîtage, pannes, chevrons…     
Utiliser les nacelles, harnais de sécurité     
Caler et régler l’ensemble     
     
REGLAGE ET FINITIONS 
Vérifier les côtes et les hauteurs     
Vérifier les niveaux et aplombs     
Vérifier les organes d’assemblage (serrage des boulons, complément de clouage dans les boîtiers, compléments de chevillage)     
Fixer définitivement les ancrages     
Sceller     
Habiller les rives     
Effectuer le lambrissage des sous-faces     
Poser les bandeaux     
     
RENOVATION, REPARATION 
Repérer les contraintes     
Mettre en place les sécurités et échafaudages     
S’assurer de la stabilité de l’ouvrage     
Etayer     
Découvrir une charpente     
Démonter une charpente     
Consolider une charpente     
Remplacer les pièces de bois usagées (travail en sous-oeuvre)     
     
8. Isolation  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
REALISER UNE ISOLATION THERMIQUE 
Suivre le plan de pose     
Mettre en place les profilés     
Mettre en place l'isolant     
Contrôler     
     
ISOLER ET ETANCHER A L'AIR 
Traitement des joints de panneaux préfabriqués ossature bois     
Calfeutrement de baies     
Pose de pare pluie     
Pose de pare vapeur     
Pose adhésif sur pare vapeur     
Contrôler     
     
TRAVAUX ANNEXES 
Poser des planchers, parquets     
Poser des bardages     
Poser des panneaux de toiture, panneaux sandwich     
Poser des balcons extérieurs     
Poser des pontons, passerelles, escaliers     
     
9. Suivre la fabrication et l’exécution  SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
ANIMER UNE EQUIPE DE FABRICATION ET POSE 
Distribuer les tâches     
Donner les consignes     
Affecter l'outillage     
Animer et gérer l'auto-contrôle     
Assurer la transmission des savoirs-faire     
Animer la qualité, la sécurité et le respect de l'environnement     
Rendre compte     
     
SUIVI DES CONSOMMATIONS ET DE L'AVANCEMENT 
Suivre au niveau de l’atelier et du chantier le nombre d’heures consommées     
Suivre les consommations en matériaux et matériels     
Effectuer le relevé des travaux réalisés     
Remplir un bordereau, un rapport journalier     
     
RELATION AVEC LES PARTENAIRES 
Représenter l’entreprise     
Prendre les précautions nécessaires avec les autres corps d'état     
Ecouter les remarques ou doléances des uns et des autres     
Participer aux réunions de chantier et rendre compte des problèmes à traiter     
Argumenter sur les décisions techniques     
     
CONTROLE TECHNIQUE 
Contrôler les dispositifs de sécurité en ateliers et sur chantier     
Effectuer des contrôles intermédiaires en atelier (conformité à l’épure, au traçage, au taillage)     
Effectuer un contrôle final (bonne exécution des assemblages) notamment par un montage à blanc sur épure    
Sur le chantier, vérifier la qualité du montage et de l’ancrage     
Remplir une fiche de contrôle     
     
CONSEIL AU CLIENT 
Sensibiliser aux économies d'énergies     
Echanger sur les améliorations techniques en isolation et étanchéité     
Accompagner le client, conseils d'utilisation et entretien     

 

LES CONNAISSANCES TECHNOLOGIQUES

Au cours de votre expérience, vous avez accumulé des connaissances par l’environnement technique de votre métier : règles de l’art, matériaux, matériels…

Nous allons tenter d’en faire un premier repérage en parcourant des listes de mots : chaque fois qu’un mot ou un groupe de mots vous évoque un fonctionnement, une mise en oeuvre particulière, des précautions à prendre, un schéma, vous le cocherez.

LES MATERIAUX LES PRODUITS
    Colles
  BOIS Colle résorcine (lamellé-collé)
Structure : écorce, aubier, coeur, moelle  Colle polyuréthane
Propriétés physiques : Dureté / Densité / Rétractabilité / Humidité    
Propriétés mécaniques : fil du bois Les débits : premiers, seconds LES TRAITEMENTS
Classement : feuillus, résineux, pays du nord,tropicaux    
Bois de haute résistance, de densité courante, de qualité courante   LES CLASSES DE TRAITEMENT
Défauts : d’aspect, de séchage Défauts : par destruction Classe II – bois de charpente
Coupes en forêts Classe III – intermédiaire
    Classe IV – bois pour l’extérieur
  ESSENCES DE BOIS    
Sapin   LES PRODUITS
Pin Xylophène
Mélèze Sels de cuivre
Chêne    
Epicéa   LES PROCEDES
Châtaignier Bacs de trempage
Red Injection
Cedar Autoclave
Douglas    
    MANUTENTION, STOCKAGE
BOIS MASSIF Chariot élévateur
  BOIS COMPOSITE Pont roulant
Lamellé-collé Elévateur télescopique
Contre-collé Grue auxiliaire
Kerto Grue autonome
    Nacelle
LES ORGANES D’ASSEMBLAGE Echafaudages
    Treuils, palans
  ORGANES METALLIQUES Norme de stockage
Broches Repères
Goujon Etrier Gestes conventionnels de guidage
Sabot    
Equerre LES MACHINES
Boulonnerie, visserie Scie circulaire
Chevillage chimique Scie à rubans portative
  ASSEMBLAGE TRADITIONNEL Tronçonneuse sur table
Tenon, mortaise Perceuses
Trait de Jupiter Corroyeuses
Assemblage en paume Calibreuses
Assemblage en queue d’aronde Raboteuse 4 faces
    Défonceuses
LES OUTILS Tenonneuses
    Mortaiseuse
  OUTILS A MAIN ELECTRIQUE Toupies
Scie égoïne  Machines combinées
Scie électrique  Centre de perçage
Scie circulaire Machines à programmation électromécanique
Ponceuse à disques  Machines à programmation électronique/numérique
Ponceuse à bandes    
Rabots LA SECURITE
Meuleuse Sécurité des travailleurs
Scie sauteuse Protections individuelles
Perforateur Protections collectives
    Sécurité contre les blessures par les outils
  OUTILS A MAIN Sécurité électrique
Scie à araser Gestes et postures
Scie égoïne  Risques et protections liés aux travaux en hauteur
Rabot de charpente  Manutention des matérieaux, des ouvrages
Compas  Circulation dans l'atelier, sur les chantiers
Equerre  Secourisme
Equerre alsacienne     
Equerre alpha  L'ENVIRONNEMENT
Ciseau à bois Changement climatique
Ebauchoir Nuisances : poussières, bruit
Bisaiguë de charpentier  Pollution du sol
Lime, pince, clé  Economie d'eau et d'énergie
Niveau, fil à plomb Bâtiment Basse Consommation (BBC)
    Tri et évacuation des déchets
       
LE TRAÇAGE MESURES ET ESSAIS
Génération de surfaces L'auto-contrôle
Plan de projection Etanchéité des bâtiments : thermographie infrarouge, perméascope
Cercle, polygone, ellipse, angles Les échanges thermiques
Mise en épure Inertie des matériaux
Intersection    
Développements    
Traçage informatisé    
       
LES DOCUMENTS    
Dossier de chantier    
Plan d’ensemble    
Plan de détail    
Feuille de débit    
Croquis à main levée    
Symboles, échelles, cotation    
Coupes, sections    
DTU    
Fiches de contrôle    
PPSPS    
PAQ    
Planning    
Fiches d'interventions, rapport d'activité    
Réglementations thermiques, accoustique, prévention incendie, normes d'accessibilité…    
       
       

Avec ce Carnet, vous avez la base indispensable :

Pour faire valider officiellement vos compétences et obtenir :

• Un certificat délivré par un organisme professionnel
• Un diplôme du Ministère de l’Education Nationale ou du Ministère du Travail

Pour compléter votre formation et progresser par votre métier

Pour faire des projets d’avenir professionnel et progresser par votre métier

 

L’APR, ORGANISME PARITAIRE DE LA PROFESSION, EST À VOTRE DISPOSITION POUR VOUS INFORMER ET VOUS AIDER DANS VOS DEMARCHES.