logo-iphone

logo

Exporter en PDF

charpentier-1A quoi peut vous servir ce carnet ?

Ce carnet est fait pour vous permettre de garder les traces de ce que vous faites, de ce que vous apprenez au fil de votre expérience. Vous travaillez sur des chantiers divers, vous y faites différents travaux... A travers ces tâches "éparpillées", vous vous construisez votre compétence professionnelle.
Pour savoir où vous en êtes de votre savoir-faire, de votre compétence, pour les exprimer et peut-être les faire reconnaître, il est nécessaire de garder des traces de ce que vous avez réalisé et appris.

Comment vous en servir?

Ce carnet comporte trois parties :

  • La liste des ouvrages

Elle vous permettra de noter les types de chantier auxquels vous avez participé.

  • Un inventaire des séquences qui se succèdent sur un chantier

C'est la partie la plus importante du carnet.
Vous repérez les savoir-faire que vous avez acquis, et votre degré d’autonomie.

  • Le repérage de vos connaissances technologiques.

En travaillant vous avez mis en œuvre des matériaux, utilisé des matériels... Vous avez appris des choses sur ces matériaux et ces matériels. Nous vous proposons quelques repères qui vous permettent de faire le point sur ces connaissances.

NOUVEAU !
Ce carnet de compétences a été enrichi des ouvrages, connaissances et savoir‐faire liés à la performance énergétique des bâtiments et à la gestion de chantiers à faibles nuisances.
Retrouvez‐les au premier coup d'oeil grâce à l'icône suivante
 maison-picto2

LES OUVRAGES

1.Réalisations J’AI REALISE
OUVRAGES  
Bâtiments agricoles
Bâtiments industriels
Immeubles de bureaux
Immeubles de logement
Planchers
Escaliers industriels
Passerelles
Mâts d'éolienne
Bardages (isolation extérieure)
Pose de capteurs solaires
Autres travaux  
   
LES ENGINS QUE VOUS AVEZ UTILISES
Rarement
De temps en temps
Souvent
CACES
Date habilitation (années)
Grue mobile
Pont roulant
nacelle
Chariot élévateur
Autres (précisez) :
           
AUTRES HABILITATIONS (Précisez) : Dates habilitation
   

 

LES SAVOIR-FAIRE

2. Débiter, conformer, usiner  SOUS CONTROLE EN AUTONOMIE
     
SCIAGE, CISAILLAGE, TRONÇONNAGE DE TUBES ET FERS MARCHANDS, OXYCOUPAGE, DECOUPE AU PLASMA DE TOLES PLATES
Lire la feuille de débit    
Régler les butées d’une machine simple : fraise-scie, cisaille, guillotine, poinçonneuse    
Contrôler la pièce    
Surveiller l’exécution d’une série    
Repérer les pièces    
Stocker les pièces    
Entretenir la machine    
     
REGLAGE DE MACHINES A COMMANDE NUMERIQUE
Lire la feuille de débit    
Saisir les codes (dimensions, profil, nombre de pièces)     
     
REALISATION D’EPURES (pour charpentes complexes)
Identifier le profil    
Dresser la pièce    
Lire le plan de détail    
Réaliser une épure    
Prévoir le mode opératoire    
Effectuer les calculs    
Régler la machine    
Vérifier le résultat    
Apporter les corrections nécessaires    
     
3. Manutentionner SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
MANUTENTION AVEC CHARIOT ELEVATEUR
     
MANUTENTION AVEC PONT ROULANT
Positionner les pièces    
Attacher    
     
4. Assembler SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
ASSEMBLAGES COURANTS
Lire le plan ou le croquis    
Identifier les pièces    
Prévoir le mode opératoire    
Choisir la visserie    
Boulonner, riveter, clipper    
Régler les équerrages    
     
ASSEMBLAGES COMPLEXES
Lire le plan ou le croquis    
Identifier les pièces    
Prévoir le mode opératoire    
Choisir la visserie    
Utiliser le petit outillage    
Régler les angles    
Pointer avec précision     
     
SOUDAGE SEMI-AUTOMATIQUE EN ANGLE A PLAT
SOUDAGE ELECTRODE A ANGLE PLAT
Contrôler l’état des pièces    
Régler le poste à souder    
Utiliser un poste à électrodes    
Utiliser un poste semi-automatique     
Vérifier équerrage et planéité    
Meuler    
     
SOUDAGE EN ANGLE VERTICAL, EN CORNICHE
SOUDAGE DE TOLES FINES, DE TUBES
SOUDAGE POUR PIECES ETANCHES
Prévoir le mode opératoire    
Contrôler l’état des pièces    
Régler le poste, choisir les accessoires    
Pointer    
Souder en montant    
Utiliser un poste à électrodes    
Utiliser un poste semi-automatique     
Vérifier équerrage et planéité    
Meuler    
     
5.Finir SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
PEINTURE DE PROTECTION
Repérer les pièces sur fiche et sur fer (poinçons)    
Meuler, nettoyer    
Diluer, homogénéiser la peinture    
Se protéger    
Manutentionner    
Peindre à la brosse    
Peindre au pistolet    
Reprendre les imperfections    
Contrôler la visibilité des repères    
     
6.Suivre la fabrication SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
CONTROLES INTERMEDIAIRES : dimensions, angles, soudures, conformité, aspect et contrôle final
Mesurer une longueur, une épaisseur    
Mesurer un angle    
Vérifier un assemblage    
Vérifier une soudure    
Utiliser un banc d’essai     
Remplir une fiche de contrôle     
     
7.Installer le chantier SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
MATERIALISATION DES DIFFERENTES ZONES D'INTERVENTIONS
Grues, matériels, stockage, tri sélectif, nettoyage, etc...    
     
INSTALLATION DES ZONES DE TRI DES DECHETS ET LEUR MARQUAGES    
     
ORGANISATION INITIALE, IMPLANTATION DES CHARPENTES    
Réceptionner les travaux de maçonnerie, de fondation    
Implanter les repères de fixation de l’ossature    
Anticiper l’ordonnancement des opérations de montage    
Interpréter les repères du maçon (traits de niveau)    
Tracer les axes des fermes, des arbalétriers, des éléments porteurs    
Tracer des hauteurs de réservation, de boîtiers ou platines de pré scellement    
Contrôler le traçage    
     
8.Monter la charpente SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
TRAÇAGE AU SOL
Lire les plans d’ensemble    
Procéder au levage    
Tracer un alignement    
Reporter un alignement    
Mesurer des distances, des angles    
Tracer et contrôler un retour d’équerre    
     
ASSEMBLAGE AU SOL DES ELEMENTS DE CHARPENTE : élingage, calage, réglage, fixations au sol
Lire les plans d’ensemble et de détail    
Vérifier les cotes, les repères    
Vérifier les dispositifs de sécurité    
Choisir les points d’élingage    
Fixer le matériel d’élingage    
Accompagner le levage (signes conventionnels)
Caler, régler l’ensemble
   
Contrôler la conformité du montage     
     
REGLAGES ET FINITIONS SUR PLACE
Vérifier les dispositifs de sécurité    
S’équiper    
Boulonner, visser    
Souder en angle vertical, en corniche    
Découper au chalumeau    
Effectuer des relevés de cotes    
     
POSE DES PROTECTIONS COLLECTIVES
Contrôler l’état des dispositifs et des engins     
Poser des filets de sécurité    
Poser des lignes de vie    
Poser les protections périphériques     
Mettre en place et vérifier un échafaudage    
Vérifier l’état et le fonctionnement des nacelles    
     
POSE DE MAT D'EOLIENNE
Lire le plan de détail    
Vérifier les cotes, les repères    
Vérifier les dispositifs de sécurité    
Choisir les points d'élingage    
Accompagner le levage (signes conventionnels)    
Régler et fixer l'ensemble    
Contrôler la conformité du montage    
     
COUVERTURE, BARDAGE 
Identifier le système de fixation     
Contrôler l’état des éléments     
Vérifier les dispositifs de sécurité     
S’équiper     
Manutentionner, élinguer     
Régler les profilés, les alignements…     
Percer, visser, clipper     
Découper les éléments     
Effectuer des relevés de cotes     
     
BARDAGE 
Bardage de plaques     
Bardage de tôle acier     
Bardage rapporté : isolation par l'extérieur     
     
POSE DE CAPTEURS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES     
Tracer l'emplacement     
Poser le système d'étanchéité     
Poser les profilés et les lisses     
Lever, aligner, fixer les panneaux     
Finir et essayer l'étanchéité    
     
9. Responsabilités techniques et relationnelles SOUS
CONTROLE
EN
AUTONOMIE
     
CONTROLE TECHNIQUE EN COURS D'EXECUTION
Autocontrôler son travail    
Contrôler la conformité à la commande (dimensions, implantation)    
Contrôler la sécurité et le respect de l'environnement    
Contrôler la fiabilité    
Utiliser une clé dynamométrique    
     
ANIMATION DE L’EQUIPE
Animer la sécurité    
Distribuer les tâches    
Donner les consignes    
Affecter l’outillage    
Animer la sécurité et le respect de l'environnement    
Assurer la transmission des savoir-faire    
Rendre compte    
     
ORGANISATION ET SUIVI DE CHANTIER
Etablir le planning journalier dans le cadre du planning du chantier    
Effectuer les relevés de façon régulière    
Remplir un bordereau, un rapport journalier (main d'oeuvre, quantités de travaux...)    
Réaliser un croquis    
Passer une commande de consommables    
     
CONSEIL AU CLIENT
Sensibiliser aux économies d'énergie    
Echanger sur les améliorations techniques en isolation et étanchéité    
Faire remonter les préoccupations du client    
     
RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES : clients, autres corps d’état, sous-traitants, organismes de contrôle
Prendre les précautions nécessaires avec les autres corps d'état    
Assurer les relations sur le chantier avec le maitre d'oeuvre, les organismes de contrôle    
Participer aux réunions de chantier    
Rédiger un compte-rendu de réunion    
Négocier, argumenter, convaincre    
     
REPLI DU CHANTIER : MATERIAUX, MATERIELS
Inventorier les approvisionnements restant    
Contrôler, nettoyer l’outillage, le matériel, les engins    
Organiser le retour des moyens matériels    
Nettoyer le chantier    

 

LES CONNAISSANCES TECHNOLOGIQUES

Au cours de votre expérience, vous avez accumulé des connaissances par l’environnement technique de votre métier : règles de l’art, matériaux, matériels…

Nous allons tenter d’en faire un premier repérage en parcourant des listes de mots : chaque fois qu’un mot ou un groupe de mots vous évoque un fonctionnement, une mise en oeuvre particulière, des précautions à prendre, un schéma, vous le cocherez.

LES OUTILS  LA MANUTENTION, LE LEVAGE
Butées  Chariot élévateur
Lames  Pont roulant
Dentures  Elévateur télescopique
Foret  Grue auxiliaire
Fraise  Grue autonome
Affûtage  Nacelle
Vitesse de coupe  Norme de stockage
Lubrifiants  Les gestes conventionnels de guidage
Réglages Calage     
Alimentation électrique  LES MATERIAUX ET FOURNITURES
Basse tension  Profilés
    Fers marchands
LES MACHINES  Tubes
Machine à commande numérique  Tôles
Matériels pneumatiques  Métaux ferreux
Perceuse à colonne  Compatibilité des matériaux
Perceuse sensitive  Changement d’état
Perceuse fraiseuse  Température de fusion
Tronçonneuse  Anticorrosion
Cisaille à guillotine  Galvanisation
Presse plieuse  Métallisation
Ebarbeuse  Anodisation
Chalumeau découpeur  Cales
Découpe au plasma  Joints
Grugeoir  Matrices
Cintreuse  Dégraissants
Poinçonneuse  Peintures
Copieuse  Visserie
Poste de soudure autogène     
Soudure TIG  LES MATERIAUX DE COUVERTURE ET BARDAGE
Soudure MIG  Bacs aciers
Soudure par points  Tôles ondulées, nervurées
Pistolet à peinture  Panneaux solaires intégrés
       
LES ASSEMBLAGES  LES DOCUMENTS
Par entailles à mi-fer  Plan de masse
Par plaques ou goussets  Plan d’ensemble
Par platine  Plan de détail
A fourche  Feuille de débit
Par soudage  Croquis à main levée
    Symboles, échelles
MESURE – CONTROLE  Cotation
Epure  Coupes, sections
Gabarit  Abaques
Diamètre de perçage  Schémas électriques
Planéité – aplomb  DTU
Gauche  Gammes
Flèche  Fiches de contrôle
Etat de surface  PPSPS
Calcul des angles de coupe  Planning
Banc d’essai des soudures  Compte-rendu
Tension, puissance, intensité     
Auto-contrôles  LE TRAÇAGE
Essais d'étanchéité à l'eau  Génération de surfaces
Les échanges thermiques  Plan de projection
Inertie des matériaux  Cercle, polygone, ellipse
    Angles
LA SECURITE  Mise en épure
Manutention des matériaux et des ouvrages  Intersection
Circulation dans l’atelier et sur les chantiers  Développements
Gestes et postures  Traçage informatisé
Risques et protections sur les machines et l’outillage     
Travaux en hauteur  L'ENVIRONNEMENT
Risques de brûlures  Tri et évacuation des déchets
Produits toxiques  Changement climatique
Protections individuelles  Nuisances : poussières, bruit
Protections collectives  Pollutions du sol
Secourisme  Economies d'eau et d'énergie
    Energies renouvelables

Avec ce Carnet, vous avez la base indispensable :

Pour faire valider officiellement vos compétences et obtenir :

• Un certificat délivré par un organisme professionnel
• Un diplôme du Ministère de l’Education Nationale ou du Ministère du Travail

Pour compléter votre formation et progresser par votre métier

Pour faire des projets d’avenir professionnel et progresser par votre métier

 

L’APR, ORGANISME PARITAIRE DE LA PROFESSION, EST À VOTRE DISPOSITION POUR VOUS INFORMER ET VOUS AIDER DANS VOS DEMARCHES.