logo-iphone

logo

chef-de-chantier-30

Thierry, 37 ans

responsable d'atelier

guillemet-temoignageJ'ai commencé il y a plus de 20 ans avec un CAP de métallier. Mon métier continue de m'apporter des nouveautés tous les jours. Nous n'avons jamais deux projets identiques, c'est tout l'intérêt de faire du sur-mesure.

Dans mon entreprise, je suis responsable de l'atelier de fabrication : à ce titre, je planifie le travail, choisis mes équipes suivant les qualifications et besoins du projet. C'est un travail qui demande une grande souplesse intellectuelle, afin de pouvoir gérer simultanément les problèmes techniques, de planning et d'approvisionnement.

C'est incontestablement un secteur qui offre des perspectives d'évolution gratifiantes à tout jeune motivé et organisé.

charpentier-7

Mehdi, 26 ans

est Assembleur/coordinateur en atelier pour charpente métallique

guillemet-temoignageAprès un préapprentissage en mécanique, il est recruté en apprentissage par une entreprise de Charpente métallique.

Mehdi y préparera son CAP de métallier, et poursuivra pour obtenir un BEP et un Brevet Professionnel, et enfin un poste en CDI.

« J'ai 26 ans et cela fait bientôt 10 ans que je suis dans la même entreprise ! J'ai débuté à la soudure, puis j'ai fait la peinture, la préparation des débits...

Aujourd'hui, je suis responsable des assemblages qui sortent de l'atelier et je coordonne les fabrications. Être l'adjoint du chef d'atelier c'est bien, mais je suis motivé et ambitieux et je veux encore évoluer. »

chef-de-chantier-75

Nicolas, 26 ans

titulaire d'un double CAP, devient chef de chantier à 26 ans puis chargé d'affaires à 32 ans

guillemet-temoignageNé en 1977, il intègre une grande entreprise à 16 ans comme apprenti pour préparer son CAP ; il y deviendra chargé d'affaires après 14 ans d'expérience.

A la fin de son contrat d'apprentissage et avec 2 CAP en poche (Installation sanitaire et Installation thermique), il est recruté comme ouvrier professionnel. Assez rapidement il est promu compagnon professionnel, puis chef d'équipe et chef de chantier en 2003. En 2004 il passe ETAM, technicien de chantier conducteur de travaux. Depuis un an chargé d'affaires, il passe dans la catégorie cadre en 2009.

Nicolas est chargé des grosses opérations, d'un volume financier d'environ 2 millions d'euros, pour des chantiers d'hôpitaux, de lycées, d'immeubles de bureaux.... Il estime avoir eu la chance de trouver des personnes qui lui ont fait confiance et lui ont permis de réaliser des travaux très diversifiés, souvent complexes, avec de plus en plus de responsabilités.

Ce qu'il apprécie le plus dans la préparation d'une affaire, c'est le travail de coopération avec les différents partenaires : le client, le conducteur de travaux et les compagnons, le responsable du bureau d'études, etc. Il faut être capable de diagnostiquer l'ensemble des besoins et avoir un bon dynamisme pour faire avancer les projets !

charpentier

Vincent

est ouvrier professionnel charpentier

guillemet-temoignageAprès avoir redoublé sa 4ème, Vincent est entré en pré apprentissage. Le CPA l'a réconcilié avec l'envie d'apprendre. Il passe avec succès son CAP de menuisier, qui lui fait découvrir le monde du bois et lui redonne confiance en lui.

L'année suivante, Il décide de passer le CAP Charpente Bois. Il l'obtient avec succès et démarre en CDI dans une entreprise de construction de maisons à ossature bois.

chef-de-chantier-74

Eric

titulaire d'un BTS, devient technicien de bureau d'études à 26 ans puis chargé d'affaires à 30 ans

guillemet-temoignageNé en 1975, il fait ses études dans la filière professionnelle Installations thermiques et sanitaires, où il obtient le CAP puis le BEP, avant d'intégrer la filière technique, obtenant le Bac F9 Génie énergétique, et enfin le BTS Equipement technique et énergie (ETE).

Sa carrière professionnelle commence par une série d'emplois de courte durée, alternant technique et commercial : soudeur - serrurier, conseiller de vente de produits thermiques et sanitaires, technicien de bureau d'études chauffage... Il se stabilise dans une PME de chauffage - climatisation en 2001 : technicien de bureau d'études, on lui confie rapidement le suivi des affaires et les rendez-vous de chantier.

En 2005, il est amené à déménager pour raisons familiales, et intègre son entreprise actuelle comme conducteur de travaux, où il devient chargé d'affaires en 2007. Ce qui l'intéresse le plus dans son métier : traiter une affaire de A à Z, de l'étude à la réalisation, en autonomie et responsabilité.