logo-iphone

Rejoindre le BTP

On peut accéder au métier :
  • avec un CAP : menuisier installateur ; menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement ; constructeur d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse ; éventuellement complété par une spécialité en un an : le CAP ébéniste, le CAP arts du bois ou la mention complémentaire (MC) parqueteur
  • avec un Bac pro ou un Brevet professionnel (BP) : Bac pro technicien constructeur bois ; technicien menuisier agenceur ; ouvrages du bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse ; artisanat et métiers d'art, option ébéniste ; BP menuisier ; construction d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse
  • en débutant comme manœuvre dans une entreprise de menuiserie

L'expérience, la formation continue et/ou la validation des acquis de l'expérience permettront de progresser par la suite.

Les autres évolutions possibles

(1) Depuis 2009, le brevet d'études professionnelles (B.E.P.) est rénové et devient une étape dans le cursus du baccalauréat professionnel, qui s'obtient en trois ans au lieu de quatre. Le BEP rénové sera délivré aux élèves de première de Bac pro à partir de 2011 (Circulaire MEN DGESCO A2-2 n° 2009-028 du 18/02/2009 – Paru au Bulletin officiel spécial n°2 du 19/02/2009)

btp-367

Portes, fenêtres, volets, escaliers, rangements, le menuisier est le spécialiste du montage et de l'assemblage. Que ce soit en atelier ou sur chantier, il doit faire preuve de doigté et de précision pour tracer, usiner les matériaux (bois, verre, aluminium...) et les composants qui seront ensuite installés dans l'habitat individuel ou collectif, les magasins, les bureaux et d'une manière générale pour aménager notre cadre de vie. Il peut aussi effectuer la restauration d'ouvrages anciens.

Le menuisier doit être à la fois habile dans ses gestes professionnels, et savoir faire des relevés de mesure, lire des plans d'exécution, faire des tracés et utiliser les machines fixes ou portatives avec lesquelles il réalisera et installera ses ouvrages. Mais il doit aussi posséder des notions d'esthétique et d'harmonisation des volumes lorsqu'il pose des revêtements tels que parquets, lambris, faux plafonds...

Selon les cas, le menuisier travaille dans un atelier, sur un chantier ou dans le lieu qu'il doit aménager. Il se déplace souvent et exerce en collaboration avec d'autres corps d'état du bâtiment (maçons, plombiers, peintres).

Evoluer dans le BTP

 

btp-367

Portes, fenêtres, volets, escaliers, rangements, le menuisier est le spécialiste du montage et de l'assemblage. Que ce soit en atelier ou sur chantier, il doit faire preuve de doigté et de précision pour tracer, usiner les matériaux (bois, verre, aluminium...) et les composants qui seront ensuite installés dans l'habitat individuel ou collectif, les magasins, les bureaux et d'une manière générale pour aménager notre cadre de vie. Il peut aussi effectuer la restauration d'ouvrages anciens.

Le menuisier doit être à la fois habile dans ses gestes professionnels, et savoir faire des relevés de mesure, lire des plans d'exécution, faire des tracés et utiliser les machines fixes ou portatives avec lesquelles il réalisera et installera ses ouvrages. Mais il doit aussi posséder des notions d'esthétique et d'harmonisation des volumes lorsqu'il pose des revêtements tels que parquets, lambris, faux plafonds...

Selon les cas, le menuisier travaille dans un atelier, sur un chantier ou dans le lieu qu'il doit aménager. Il se déplace souvent et exerce en collaboration avec d'autres corps d'état du bâtiment (maçons, plombiers, peintres).

Transmettre son savoir-faire

Situation de l'emploi, les perspectives

Voir les vidéos

(Copyright FFB)

(Copyright Afpa et CAPEB)

Témoignage


menuisier-8

Anthony, 18 ans

apprenti Bac Pro Alu Verre et Matériaux de synthèse

guillemet-temoignage« Après un BEP menuiserie bois, j'ai préféré m'orienter vers un matériau plus technique. Je suis en apprentissage et j'apprécie beaucoup le temps passé en entreprise. J'apprends énormément.

Mes journées sont très variées : un jour je vais faire du montage en atelier, un autre partir en pose sur un chantier. En plus, c'est un travail manuel qui permet de très bien connaître l'usage des matériaux.

Comme je souhaite poursuivre vers un BTS afin de découvrir la fonction bureau d'étude, cette expérience me permettra d'éviter les erreurs de conception. Je suis très confiant dans l'avenir de ce secteur, et avec plus d'expérience, je me vois bien dans quelque temps créer ma propre entreprise. » ...

Lire la suite ...