logo-iphone

Rejoindre le BTP

 

On peut débuter comme carreleur avec :

 

  • un CAP/BEP(1) Carreleur mosaïste, diplôme qui se prépare en deux ans après la classe de 3e, en lycée professionnel ou en apprentissage.

Par la suite, l'obtention d'un brevet professionnel (BP) ou d'un bac pro peut permettre une meilleure évolution professionnelle : le BP carrelage mosaïque se prépare en deux ans par l'apprentissage ; le bac pro aménagement et finition du bâtiment se prépare en trois ans après la classe de 3e.

  • en travaillant comme ouvrier d’exécution débutant dans une entreprise de carrelage

L’expérience, la formation continue et/ou la validation des acquis de l’expérience permettront de progresser par la suite, en prenant des responsabilités comme chef d’équipe ou en s’installant à son compte.


Les autres évolutions possibles

(1) Depuis 2009, le brevet d'études professionnelles (B.E.P.) est rénové et devient une étape dans le cursus du baccalauréat professionnel, qui s'obtient en trois ans au lieu de quatre. Le BEP rénové sera délivré aux élèves de première de Bac pro à partir de 2011 (Circulaire MEN DGESCO A2-2 n° 2009-028 du 18/02/2009 – Paru au Bulletin officiel spécial n°2 du 19/02/2009)

btp-367Le carreleur intervient sur le chantier lorsque le gros-œuvre est terminé. Il s’occupe du revêtement des surfaces laissées brutes par le maçon. Il joue un rôle important dans la décoration et la finition.

Qu'il réalise un ouvrage neuf ou une réhabilitation, le carreleur met en pratique des savoir-faire complémentaires à sa fonction : il maçonne, il enduit, il ponce...

Seul ou en équipe, il travaille en intérieur dans tous types de locaux : maisons individuelles, immeubles collectifs, hôpitaux, laboratoires industriels ou piscines et en extérieur sur les façades, les dallages de jardins, les passages publics ou les décors urbains. Il façonne et pose une grande diversité de matériaux : les grès émaillés ou cérames, les faïences, l’ardoise, les marbres, la terre cuite, les pâtes de verre, la lave émaillée.
Il doit être capable de réceptionner le support ou de l'améliorer (chape, mur…), d’utiliser des colles compatibles avec les supports, de respecter les caractéristiques requises des surfaces traitées (privé, public, sanitaire, handicap, joints de dilatation…) et de mettre en œuvre des éléments décoratifs en cuisine, salle de bain (…) requérant une connaissance des styles, adresse et soin (céramique, mosaïque…)

Le métier exige des talents artistiques mais aussi très techniques en raison de l’évolution des produits et des procédés de mise en œuvre.

 

Evoluer dans le BTP

btp-367Le carreleur intervient sur le chantier lorsque le gros-œuvre est terminé. Il s’occupe du revêtement des surfaces laissées brutes par le maçon. Il joue un rôle important dans la décoration et la finition.

Qu'il réalise un ouvrage neuf ou une réhabilitation, le carreleur met en pratique des savoir-faire complémentaires à sa fonction : il maçonne, il enduit, il ponce...

Seul ou en équipe, il travaille en intérieur dans tous types de locaux : maisons individuelles, immeubles collectifs, hôpitaux, laboratoires industriels ou piscines et en extérieur sur les façades, les dallages de jardins, les passages publics ou les décors urbains. Il façonne et pose une grande diversité de matériaux : les grès émaillés ou cérames, les faïences, l’ardoise, les marbres, la terre cuite, les pâtes de verre, la lave émaillée.
Il doit être capable de réceptionner le support ou de l'améliorer (chape, mur…), d’utiliser des colles compatibles avec les supports, de respecter les caractéristiques requises des surfaces traitées (privé, public, sanitaire, handicap, joints de dilatation…) et de mettre en œuvre des éléments décoratifs en cuisine, salle de bain (…) requérant une connaissance des styles, adresse et soin (céramique, mosaïque…)

Le métier exige des talents artistiques mais aussi très techniques en raison de l’évolution des produits et des procédés de mise en œuvre.

Transmettre son savoir-faire

 

Situation de l'emploi, les perspectives

Voir les vidéos

(Copyright FFB)

 

(Copyright Afpa et CAPEB)

Témoignage


carreleur-1

Kévin, 18 ans

apprenti carreleur-mosaïque en 1ère année de Brevet Professionnel a obtenu la médaille et le titre « Un des meilleurs apprentis de France ».

guillemet-temoignageArtiste dans l'âme, Kévin pose du carrelage, confectionne des ouvrages en mosaïque. Ce qui lui plaît : « se servir de ses mains pour créer des ouvrages ». Une passion née à l'âge de 10 ans quand ses parents ont fait appel à une entreprise de carrelage pour refaire la salle à manger... Son ambition : monter sa propre affaire dans quelques années. Aujourd'hui, la confiance de son employeur lui permet une plus grande autonomie sur les chantiers. ...

Lire la suite ...