logo-iphone

Rejoindre le BTP

On peut accéder au métier :
  • avec un CAP Constructeur de routes ou un BEP(1) Travaux publics dominante route ou travaux analogues,
  • en travaillant comme ouvrier d'exécution débutant dans une entreprise de travaux publics,

L'expérience, la formation continue et/ou la validation des acquis de l'expérience et/ou le tutorat permettront de progresser par la suite.

Les autres évolutions possibles

(1) Depuis 2009, le brevet d'études professionnelles (B.E.P.) est rénové et devient une étape dans le cursus du baccalauréat professionnel, qui s'obtient en trois ans au lieu de quatre. Le BEP rénové sera délivré aux élèves de première de Bac pro à partir de 2011 (Circulaire MEN DGESCO A2-2 n° 2009-028 du 18/02/2009 – Paru au Bulletin officiel spécial n°2 du 19/02/2009)

compagnon-routier-1À partir d'un terrassement fini, le constructeur de route pose différentes couches (de base, de liaison, de finition) et applique divers revêtements (béton, bitume, asphalte, gravillons...). Quand il intervient sur une chaussée endommagée, il enlève la couche existante et la remplace par une autre.

Il participe à toutes les taches d'un chantier routier : signalisation, implantation, réglages et utilisation du gravillonneur pour les enduits superficiels, conduite d'engins, pose de bordures et de pavés, réalisation de petite maçonnerie, réglages des matériaux de structure de chaussée, pose des différents réseaux enterrés, réglages et mise en œuvre d'enrobés.

Le Constructeur de routes travaille sur des chantiers de toute nature et de toute taille, au grand air. Habile, précis, il doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre au rythme du chantier.
(Sources : USIRF)

Evoluer dans le BTP

compagnon-routier-1À partir d'un terrassement fini, le constructeur de route pose différentes couches (de base, de liaison, de finition) et applique divers revêtements (béton, bitume, asphalte, gravillons...). Quand il intervient sur une chaussée endommagée, il enlève la couche existante et la remplace par une autre.

Il participe à toutes les taches d'un chantier routier : signalisation, implantation, réglages et utilisation du gravillonneur pour les enduits superficiels, conduite d'engins, pose de bordures et de pavés, réalisation de petite maçonnerie, réglages des matériaux de structure de chaussée, pose des différents réseaux enterrés, réglages et mise en œuvre d'enrobés.

Le Constructeur de routes travaille sur des chantiers de toute nature et de toute taille, au grand air. Habile, précis, il doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre au rythme du chantier.
(Sources : USIRF)

 

Transmettre son savoir-faire

Situation de l'emploi, les perspectives

Témoignage

compagnon-routier-19

Benjamin, 23 ans

apprenti constructeur de routes, en première année de CAP

guillemet-temoignageAprès trois années passées dans l'armée, notamment au sein de la Légion étrangère, Benjamin retourne à la vie civile. « Je ne savais pas trop dans quelle direction m'orienter (...)

Mes parents connaissaient une entreprise de Travaux publics avec laquelle j'ai pris contact. Les responsables m'ont convaincu de l'intérêt du métier et du fait que le secteur avait de l'avenir. » Il accepte de se former en contrat d'apprentissage dans cette entreprise et au CFA TP. ...

Lire la suite ...